Show simple document record

dc.contributor.advisorLaframboise, Yvon
dc.contributor.authorTourigny, Carl
dc.date.accessioned2018-10-18T21:05:23Z
dc.date.available2018-10-18T21:05:23Z
dc.date.created1985
dc.date.issued1985
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/13816
dc.description.abstractPlusieurs élèves non-francophones de niveau primaire qui poursuivent leur apprentissage scolaire dans un milieu francophone éprouvent des difficultés en lecture. Afin de distinguer des particularités du comportement en lecture propre à cette population étudiante, cette recherche tente de vérifier deux hypothèses. La première établit que les lecteurs non-francophones maîtrisent moins bien les habiletés linguistiques que les francophones qu'on dit "faibles" en lecture. La seconde hypothèse exprime que la relation entre le degré de compréhension et la maîtrise des habiletés linguistiques est différente chez les lecteurs non-francophones et chez les lecteurs francophones. Pour vérifier ces hypothèses, on a choisi d'utiliser la lecture orale d'un texte et d'en faire l'analyse des maldonnes. De plus, on a vérifié la compréhension du sens de cinquante mots tirés de ce texte. Cette recherche arrive aux conclusions que les non-francophones maîtrisent moins bien les habiletés d'ordre lexical, grspho-phonétique ainsi que les habiletés à faire usage des indices grammaticaux et sémantiques que ne le font les francophones "faibles". En ce qui concerne la question des habiletés d'ordre syntaxique, les non-francophones sont aussi habiles que les francophones faibles à produire des maldonnes de même catégorie grammaticale que ce qui devrait être lu. Par contre, les non-francophones sont moins habiles pour ce qui est de l'acceptabilité grammaticale des maldonnes. À partir des épreuves expérimentales, il fut impossible de comparer les habiletés d'ordre morphologique entre les différents groupes de lecteurs. Par ailleurs, la deuxième hypothèse se confirme dans le cas des habiletés d'ordre grapho-phonétique et dans le cas de l'usage des indices grammaticaux et sémantiques. Les épreuves choisies n'ont pu cependant permettre de tirer des conclusions significatives concernant les habiletés d'ordre morphologique.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Carl Tourigny
dc.titleComparaison des habiletés linguistiques en lecture entre des élèves non-francophones et francophones de niveau primaire
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineEnseignement préscolaire et primaire
tme.degree.grantorFaculté d'éducation
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record