Show simple document record

dc.contributor.advisorGuillemette, Gaétan
dc.contributor.authorLuong, Thanh-Truc
dc.date.accessioned2018-10-16T18:24:52Z
dc.date.available2018-10-16T18:24:52Z
dc.date.created1992
dc.date.issued1992
dc.identifier.isbn0315761865
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/13751
dc.description.abstractL'angiotensine II (AII) induit la sécrétion d'aldostérone au niveau du cortex surrénalien via la mobilisation du Ca2+ intracellulaire. En se liant à son récepteur membranaire (couplé à une protéine G), il active l'hydrolyse du pbospbatidylinositol 4-5-bispbospbate par une phospholipase C. Cette hydrolyse produit de l'inositol 1,4,5-trisphospbate (InsP3) qui agit comme second messager responsable de la libération du Ca2+ intracellulaire. Parce que certains travaux ont suggéré que le CGRP (un neuropeptide produit de l'épissage alternatif du gène de la calcitonine) régularise le taux d'aldostérone sanguin, nous avons vérifié son rôle direct sur la sécrétion d'aldostérone induite par l'AII sur une préparation cellulaire en culture primaire. L'essai in vitro révèle cependant que le rCGRP? (10-6M) n'induit aucun effet modulateur de la sécrétion d'aldostérone par les cellules glomérulées du cortex surrénalien bovin. Mais des études de liaison avec le I125-Tyr°-rCGRP? révèlent l'existence d'un site de liaison spécifique sur une préparation membranaire du cortex surrénalien bovin. La liaison du radioligand est rapide, réversible et saturable. La constante d'affinité (KD) est de 41.5 ± 1.4 nM et le nombre maximal de sites (Bmax) est de 996 ± 51 fmol/mg de protéine. Ces résultats nous portent à conclure que ce site de liaison pour le CGRP n'est pas impliqué directement dans la modulation de la sécrétion d'aldostérone induite par l'AII. Tel que mentionné ci-haut, l'InsP3 est un important second messager impliqué dans le mécanisme d'action de l'AII. Puisque dans notre préparation membranaire, il existe 3 sites de reconnaissance spécifiques à l'InsP3, nous avons entrepris de comparer les affinités des stéréoisomères D- et L- de l'InsP3 pour ces sites (le récepteur à l'InsP3, l'InsP3-phosphatase et l'InsP3-kinase). Notre étude révèle que le récepteur à l'InsP3 est plus sélectif envers la forme D- (IC5o=4.8nM) que la forme L- (lC5o=7.3|µM). Cette différence d'affinité se reflète aussi sur l’activité de mobilisation de Ca2+. En effet cela demande une concentration 200 fois plus élevée de L-lnsP3 pour relâcher une même quantité de Ca2+ induite par D-lnsP3. En ce qui concerne l'InsP3-kinase, cette enzyme démontre une certaine sélectivité pour le D-lnsP3 (IC5o=0.4 µM) par rapport au L-lnsP3 (lC5o=11 µM). Enfin, l'InsP3-pbospbatase ne discrimine pas entre la forme stéréoisomère D- et L- puisque leur affinité est similaire (lC5o=15µM). Cependant nous avons démontré que le L-lnsP3 est hydrolysé beaucoup moins rapidement que le D-lnsP3, soit à une vitesse de 2.1 nmol/min/mg comparée à 6.2 nmol/min/mg respectivement. Ces résultats démontrent que les sites de reconnaissance de l'InsP3 ont différents niveaux de stéréosélectivité et dans ce cas, ces propriétés peuvent être exploitées dans la synthèse de nouveaux analogues beaucoup plus spécifiques et sélectifs.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights©Thanh-Truc Luong
dc.titleMécanisme d'action de l'angiotensine II: détermination de l'effet du peptide relié au gène de la calcitonine (CGRP) sur la sécrétion d'aldostérone; comparaison des propriétés des stéréoisomère D- et L- de l'inositol 1,4,5-trisphosphate
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplinePharmacologie
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santé
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record