Show simple document record

dc.contributor.advisorSirois, Pierre
dc.contributor.authorMaghni, Karim
dc.date.accessioned2018-10-16T16:03:05Z
dc.date.available2018-10-16T16:03:05Z
dc.date.created1996
dc.date.issued1996
dc.identifier.isbn612154556
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/13730
dc.description.abstractL'asthme est un syndrome respiratoire caractérisé par la présence d'une hyperréactivité bronchique (HRB) et d'une éosinophilie sanguine et pulmonaire. L'asthme est aussi caractérisé par un bronchospasme, un œdème de la paroi bronchique, une hypersécrétion de mucus, une hyperplasie des cellules de muscle lisse bronchique. Cependant, la participation de l'éosinophilie et des autres événements inflammatoires (et "l'ordre chronologique" de ces événements) dans le développement de l'HRB reste encore mal établie. Le but du présent projet de recherche est d'étudier la participation de divers événements inflammatoires dans le développement et le maintien de l'HRB en utilisant le même modèle animal. L'inflammation pulmonaire et l'éosinophilie furent induites chez le cobaye par l'injection intraveineuse de billes de Sephadex (Dextran). Nous avons ainsi montré que le développement de l'HRB (mesuré ex vivo) chez le cobaye injecté aux billes de Sephadex pourrait être associé au degré de migration des éosinophiles au niveau de la muqueuse et la sous muqueuse des voies aériennes et à la dégranulation des éosinophiles présents dans la lumière bronchique. Cependant, le nombre d'éosinophiles contenus dans les voies aériennes et dans le lavage broncho alvéolaire ne semblerait pas relier au développement de l'HRB. Aucune desquamation de l'épithélium bronchique n'a été observée chez le cobaye injecté aux billes de Sephadex. Le développement de l'HRB pourrait être aussi associé à la dégranulation des mastocytes, à l'augmentation de l'extravasation plasmatique au niveau des voies aériennes et à l'augmentation de la perméabilité broncho alvéolaire. Le maintien de l'HRB semblerait être relié à la persistance de l'éosinophile sanguine et pulmonaire. Cependant, les autres événements inflammatoires préalablement décrits ne furent plus présents lors du maintien de l'HRB. Enfin, nous avons montré que l'injection des billes de Sephadex chez le cobaye activait le complément sanguin et que cette activation pourrait provenir d'une interaction directe entre le complément et le Dextran. En conclusion, l'ensemble de nos résultats suggère que le déclenchement de l'HRB chez le cobaye injecté aux billes de Sephadex pourrait être associé à l'activation de divers événements inflammatoires et pourrait dépendre du degré d'inflammation présent dans les voies aériennes. Nos résultats suggèrent aussi que la persistance de l'éosinophilie sanguine et pulmonaire au cours du temps pourrait être responsable du maintien de l'HRB chez le cobaye injecté aux billes de Sephadex.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights©Karim Maghni
dc.titleÉtude de l'implication des mécanismes inflammatoires dans le développement de l'hyperréactivité bronchique dans un nouveau modèle animal d'inflammation pulmonaire
dc.typeThèse
tme.degree.disciplinePharmacologie
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santé
tme.degree.levelDoctorat
tme.degree.namePh.D.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record