Show simple document record

dc.contributor.advisorLefebvre, Guy
dc.contributor.authorLongpré, Normand
dc.date.accessioned2018-10-16T15:36:14Z
dc.date.available2018-10-16T15:36:14Z
dc.date.created1978
dc.date.issued1978
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/13690
dc.description.abstractCe mémoire présente une étude en laboratoire de la variation de la résistance au cisaillement non drainé, durant la consolidation de deux argiles marines de l'est du Canada. Des essais triaxiaux, consolidés complètement ou partiellement sous différentes pressions cellulaires isotropes et cisaillés à l'état non drainé, simulent différentes conditions de chargement et permettent la mesure de la résistance au cisaillement non drainé à différents degrés de consolidation. L'analyse des résultats est faite en fonction du changement de volume mesuré durant la consolidation et de la pression effective atteinte juste avant le cisaillement. Par rapport à une valeur de résistance initiale, déterminée dans des conditions simulant les conditions in situ, la résistance au cisaillement non drainé augmente au début de la consolidation pour de faibles changements de volume. Une consolidation suffisante pour provoquer l'écrasement de la structure de l'argile amène une baisse de la résistance jusqu'à un minimum qui reste cependant toujours supérieur à la résistance initiale choisie. La résistance augmente ensuite graduellement avec la consolidation pour des changements de volume importants.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Normand Longpré
dc.subjectMécanique des sols
dc.titleÉtude en laboratoire de la variation de la résistance pendant la consolidation argile des sites Ste-Scholastique et Rupert-7
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineGénie civil
tme.degree.grantorFaculté de génie
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc. A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record