Show simple document record

dc.contributor.advisorBeaudoin, Adrien R.
dc.contributor.authorPaquet, Michel
dc.date.accessioned2018-10-16T15:22:27Z
dc.date.available2018-10-16T15:22:27Z
dc.date.created1979
dc.date.issued1979
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/13681
dc.description.abstractLe principal objectif de ce travail était l'élucidation des mécanismes de l'exocytose dans le pancréas exocrine. Nous nous sommes attaqués à ce problème selon deux approches. D'une part, nous avons observé à l'aide d'une sonde, le rouge de ruthénium, les modifications de la surface cellulaire associées à la stimulation. D'autre part, nous avons déterminé la composition protéique de la membrane des grains de zymogènes, certaines de ces protéines étant susceptibles de jouer un rôle important dans la reconnaissance et la fusion des grains de sécrétion à la membrane luminale. Le marqueur, introduit via le canal pancréatique, présente deux types de distribution sur la membrane luminale: une distribution dense et homogène d'une part et une distribution "en amas" d'autre part. Le processus de coloration permettait également le marquage de la surface base-latérale où on ne retrouve que la distribution dense et homogène du marqueur. Comme la disposition "en amas" ne se manifeste que sur la partie de la membrane où se produit l'exocytose et que ce regroupement n'est observé que lorsque le tissu est préalablement stimulé (caeruleine), il est plausible que certains constituants de cette membrane aient la capacité de prendre deux dispositions dont l'une ("en amas") facilite le processus de fusion. Nous avons ensuite fait l'inventaire des protéines intégrales de la membrane du grain de zymogènes. Grâce à une technique originale de préparation des grains de sécrétion, tous les contaminants ont pu être éliminés (notamment les mitochondries) nous procurant ainsi une fraction purifiée. L'analyse enzymatique et la séparation des protéines membranaires de cet organelle (selon leur point isoélectrique et leur poids moléculaire) ont permis de détecter 18 protéines, dont au moins cinq sont des glycoprotéines. De plus certaines de ces protéines membranaires ont manifesté des activités enzymatiques (ATPase, ADPase et TPPase). La connaissance des constituants protéiques de cette membrane ouvre la voie à des études sur leur participation dans les mécanismes de reconnaissance inter-membranaire et de fusion membranaire.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Michel Paquet
dc.subjectLysosomes
dc.subjectPancréas
dc.subjectPhysiologie
dc.subjectEnzymes
dc.subjectProtéines
dc.titleSécrétion exocrine du pancréas de rat: membranes impliquées dans l'exocytose
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineBiologie
tme.degree.grantorFaculté des sciences
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record