Show simple document record

dc.contributor.advisorBeaudoin, Adrien R.
dc.contributor.authorMercier, Michel
dc.date.accessioned2018-10-16T15:22:02Z
dc.date.available2018-10-16T15:22:02Z
dc.date.created1978
dc.date.issued1978
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/13661
dc.description.abstractAu cours de la dernière décade, le pancréas exocrine s'est avéré un outil de choix pour l'étude des mécanismes de la sécrétion dite à granules. Chez les mammifères, le pancréas est une glande lobuleuse qui se situe derrière l'estomac entre la rate et l'anse duodénale. Cet organe produit deux types principaux de sécrétion: la sécrétion exocrine, représentée par le suc digestif et la sécrétion endocrine représentée par l'insuline, le glucagon et d'autres hormones déversées dans la circulation sanguine. Le pancréas exocrine est constitué principalement de cellules à granules de forme pyramidale, regroupées en acini, de cellules centro-acinaires et ductales constituant un réseau de canaux. Ce système per­ met à la glande d'acheminer les enzymes de digestion vers l'intestin (DAVENPORT, 1968; RIBET & al., 1972). Du point de vue morphologique, la cellule acineuse se caractérise par l'abondance de son ergastoplasme et la facilité avec laquelle on peut visualiser les granules de sécrétion en microscopie (RIBET & al., 1972). L'ergastoplasme est le site de la synthèse des protéines de sécrétion et les granules de zymogènes représentent la forme ou le mode d'entreposage. Ces protéines y sont surtout sous forme de précurseurs inactifs ou zymogènes.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Michel Mercier
dc.subjectPancréas
dc.subjectPhysiologie
dc.subjectSécrétions
dc.titleÉtudes sur la sécrétion ecbolique in vitro du pancréas de rat
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineBiologie
tme.degree.grantorFaculté des sciences
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record