Show simple document record

dc.contributor.advisorCabana, Aldée
dc.contributor.authorGarneau, Jean-Marc
dc.date.accessioned2018-10-16T15:09:16Z
dc.date.available2018-10-16T15:09:16Z
dc.date.created1979
dc.date.issued1979
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/13653
dc.description.abstractNous présentons dans cette thèse, les résultats de l'analyse de huit bandes vibration-rotation de la molécule de phosphore de méthine HCP. Analogue phosphoreux de l'acide cyanhydrique, la molécule de phosphure de méthine est relativement instable à la température de la pièce. Par contre, elle peut être conservée plusieurs mois en phase solide à la température de l'azote liquide. Environ trois parties d'acétylène pour une partie de HCP sont formées durant la réaction de synthèse. Les tentatives effectuées pour séparer les principaux constituants du mélange réactionnel ont échoué et ainsi les spectres ont été enregistrés en utilisant le mélange HCP/C2H2. Une faible portion de diacétylène C4H2 est aussi formée en impureté. La bande V5 + vade cette molécule a été observée et est présentée à l'annexe C de cette thèse. Sous faible pression (0.6 à 0.8 torr), à la température de la pièce, le temps de demi -vie de HCP a été évalué entre 30 et 40 heures fournissant ainsi suffisamment de temps pour enregistrer un spectre de haute qualité.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Jean-Marc Garneau
dc.subjectAnalyse spectrale
dc.subjectMolécules
dc.subjectSpectre
dc.subjectPhosphore
dc.subjectSpectre de vibration
dc.subjectSpectroscopie moléculaire
dc.titleSpectres vibration-rotation de la molécule phosphure de méthine dans les régions de 7.7 et 14.3 micromètres. Traitement de la résonance de type - l et calcul simultane des constantes spectroscopiques
dc.typeThèse
tme.degree.disciplineChimie
tme.degree.grantorFaculté des sciences
tme.degree.levelDoctorat
tme.degree.namePh.D.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record