Show simple document record

Other titre : The worker's experience following a mild traumatic brain injury and the role of their occupational therapist in regards to insurer’s influence on the return to work process

dc.contributor.advisorDurand, Marie-José
dc.contributor.advisorSylvain, Chantal
dc.contributor.authorBélanger-Douet, Milenefr
dc.date.accessioned2018-09-17T14:30:29Z
dc.date.available2018-09-17T14:30:29Z
dc.date.created2018fr
dc.date.issued2018-09-17
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/13581
dc.description.abstractIntroduction : Suite à un traumatisme craniocérébral léger (TCCL), il est reconnu que 5 à 20% des personnes vont présenter des difficultés plus de six mois suivant leur accident, ce qui est susceptible d’affecter leur participation au travail. Un bon nombre d’entre elles nécessiteront des services de réadaptation au travail, processus qui inclut une multitude d’acteurs dont les travailleurs, les assureurs et les ergothérapeutes. Lorsque les incapacités persistent et sont associées à la présence d’un assureur dans la prise en charge d’une personne victime d’un TCCL, certains écrits ont rapporté une durée d’absence au travail prolongée. Les raisons expliquant cette association restent toutefois peu documentées. Objectif : Mieux comprendre l’influence de l’assureur sur le processus de réadaptation au travail selon la perspective des travailleurs indemnisés post-TCCL et de leur ergothérapeute. Méthodes : Un dispositif qualitatif-interprétatif a été utilisé avec un échantillonnage par choix raisonné de 8 dyades (travailleur-ergothérapeute). Un guide d’entrevue basé sur le cadre conceptuel de l’étude a été développé et pré-testé. Une entrevue individuelle semi-structurée a été réalisée avec les ergothérapeutes et les travailleurs 6 à 24 mois post-accident. Une analyse thématique par dyade a été complétée en utilisant un guide de codification mixte. Résultats : Trois dimensions au contexte d’interactions avec un assureur sont mises en lumière : 1) la reconnaissance de la légitimité des plaintes des travailleurs, 2) la qualité des interactions et 3) l’accessibilité aux services appropriés. Les participants ont identifié plusieurs éléments dans ces dimensions comme favorables à la réadaptation, soit des connaissances de l’assureur jugées bonnes, la reconnaissance de la légitimité des plaintes des travailleurs, l’adoption de comportements positifs, une disponibilité de l’assureur et un accès perçu facilité aux services de santé. Seul le manque d’information transmise sur le fonctionnement du système d’assurance et la gestion difficile des documents écrits ont été jugés défavorables par les travailleurs. L’analyse combinée de ces facteurs a permis de distinguer la présence de patrons d’influences favorables, défavorables et négligeables sur la réadaptation au travail associées à la présence d’un assureur. Conclusion : Les influences de l’assureur relevées dans cette étude sont en majorité positives, ce qui contraste avec d’autres travaux. Un contexte favorable, soit des ergothérapeutes spécialisés issus du régime public d’assurance maladie et habitués à collaborer avec les assureurs peut expliquer en partie cette distinction. C’est la première fois au Québec qu’une étude aborde la perspective de deux groupes d’acteurs distincts auprès de la population TCCL, ce qui offre des pistes de réflexion sur les facteurs susceptibles d’influencer la réadaptation au travail en présence d’un assureur.fr
dc.description.abstractAbstract: Introduction: Following a mild traumatic brain injury (MTBI), 5 to 20% of people will present difficulties more than six months following their accident, which could affect their work participation. A good number of those people will need occupational rehabilitation services, a process that includes a multitude of actors, such as workers, insurers and occupational therapists (OT). In occurrence of persistent disabilities and associated with the presence of an insurer during the management of a patient with MTBI, some literature reported an extended absence of work. The reasons behind this association are not well documented. Objective: To better understand insurer’s influence on the return to work process after MTBI from the perspective of injured workers and their OT. Method : A descriptive qualitative interpretative approach was used with a purposive sampling of 8 dyads of worker-OT. An interview guide was developed and pre-tested. Semi-structured interviews were conducted with both the OT and the workers 6-24 months after the injury. A thematic analysis by dyads was completed using a mixed coding method. Results: Results showed three dimensions to the context of interaction with an insurer: 1) recognition of the worker’s complaints legitimacy, 2) quality of the interactions and 3) accessibility to proper healthcare services. The participants identified many elements belonging to those dimensions as key to the evolution of return to work: good knowledge of MTBI by the insurer, a recognition of the link between MTBI, symptoms and occupational disabilities, adoption of positive behaviors, availability of the insurer and access to the health services required. The lack of knowledge about insurer’s system and unclear written communications were the only elements that have been considered as unfavorable by workers. The combined analysis of those factors has enabled to distinguish the presence of favorable, unfavorable or negligible influence patterns on the occupational rehabilitation associated with the presence of an insurer. Conclusion: Insurer’s influences were mainly positive, which contrast existing literature. A favorable context whereas specialised OT from the public health insurance system are used to collaborate with insurers could partly explain this distinction. It is the first time in Quebec that a study addresses the perspective of two distinct groups of actors, which offers a line of thoughts on factors that could influence the occupational rehabilitation in the presence of an insurer.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Milene Bélanger-Douetfr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.5/ca/*
dc.subjectRéadaptation au travailfr
dc.subjectAssureursfr
dc.subjectTraumatisme craniocérébral légerfr
dc.subjectOccupational rehabilitationfr
dc.subjectInsurersfr
dc.subjectMild traumatic brain injuryfr
dc.titleL'expérience des travailleurs ayant subi un traumatisme craniocérébral léger et de leur ergothérapeute en regard de l'influence d'un assureur sur le processus de réadaptation au travailfr
dc.title.alternativeThe worker's experience following a mild traumatic brain injury and the role of their occupational therapist in regards to insurer’s influence on the return to work processfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineSciences cliniquesfr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Milene Bélanger-Douet
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Milene Bélanger-Douet