Show simple document record

dc.contributor.advisorKrell, Max
dc.contributor.authorSauvageau, Réginald
dc.date.accessioned2018-09-07T21:36:27Z
dc.date.available2018-09-07T21:36:27Z
dc.date.created1977
dc.date.issued1977
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/13528
dc.description.abstractLe problème des interactions coulombiennes entre trois particules, deux protons et un muon négatif, fait l'objet de ce travail. Le mot molécule est utilisé dans le titre par analogie avec l'hydrogène. Il est une indication du procédé utilisé, i.e. l'approximation de Born-Oppenheimer, pour trouver le niveau d'énergie de l'état fondamental de ce système formé de trois corps. Ce travail montre aussi que la paramétrisation peut s'avérer un moyen-efficace et rapide pour obtenir une précision accrue. La puissance de plus en plus grande des ordinateurs mis à la disposition des chercheurs nous a incité à choisir un procédé numérique pour solutionner une équation aux valeurs propres. La dernière partie de ce mémoire explique la méthode numérique utilisée.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Réginald Sauvageau
dc.subjectMuons
dc.subjectMésons
dc.subjectPions (Particules)
dc.titleÉnergie fondamentale de la molécule muonique ionisée
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplinePhysique
tme.degree.grantorFaculté des sciences
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record