Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]
dc.contributor.authorValiquette, Yvan
dc.date.accessioned2018-09-07T20:56:18Z
dc.date.available2018-09-07T20:56:18Z
dc.date.created1976
dc.date.issued1976
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/13471
dc.description.abstractLe procédé de flottation par air dissous fut vérifié expérimentalement sur l'effluent de la salle d 1 écorçage d'une usine de pâtes et papiers; l'usine produit 500 tonnes/jour de papier journal à 1 'aide de 87% de pâte mécanique produite sur place et 13% de pâte kraft achetée; cette production nécessite l 1 écorçage de 460 tonnes/jour de bois mou (sapin et épinette noire) à la salle d'écorçage. L'effluent provenant de la salle d'écorçage possède un débit maximum de 1000 gallons U.S./minute; cet effluent se compose principalement d'eau blanche du département des machines à papier qui est recirculée aux tambours écorceurs et d'eau fraiche ajoutée pour écorcer le b6is. La concentration moyenne des solides en suspension dans cet effluent est de 2500 p.p.m.; la concentration moyenne de la demande biochimique en oxygène est de 2500 mg./1. Les particules solides en suspension dans l'effluent de la salle d'écorçage sont de deux types différents: les particules d'écorces possédant un diamètre supérieur à 1.0 mm. et les fines fibres de cellulose contenues dans l'eau blanche avec un diamètre inférieur à 0.1 mm.; leur proportion en poids dans l'effluent est à peu près égale.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Yvan Valiquette
dc.subjectPapier
dc.subjectIndustrie
dc.subjectPâte à papier
dc.subjectÉcorçage
dc.titleÉvaluation du procédé de flottation par air dissous pour le traitement de l'effluent d'une salle d'écorçage d'une usine de pâtes et papiers
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineGénie chimique
tme.degree.grantorFaculté de génie
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc. A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record