Show simple document record

dc.contributor.advisorAdoul, Jean-Pierre
dc.contributor.authorBeaulieu, Jean-Marie
dc.date.accessioned2018-09-07T20:56:12Z
dc.date.available2018-09-07T20:56:12Z
dc.date.created1976
dc.date.issued1976
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/13467
dc.description.abstractLa plupart des procédés de traitements d'images (codage, restauration, extraction d'informations,...) utilisent un modèle d'image. Le modèle utilisé se doit d'être le plus exact possible tout en donnant lieu à une exploitation simple. Dans la présente étude, nous nous proposons d'évaluer l'exactitude d'un modèle à partir des images artificielles qu'il produit. Au début, nous précisons ce que nous entendons par "image", "modèle d'image'' et "image artificielle". Dans la première partie, nous supposons que l'image est constituée d'une texture unique, caractérisée par sa fonction d'autocorrélation. On montre qu'en effet différentes fonctions d'autocorrélation définissent différentes textures. Voulant corriger ce modèle, dans la deuxième partie, nous considérons l'image comme une juxtaposition de régions de textures différentes. Nous verrons alors deux-procédés permettant de déterminer des régions, d'en spécifier le contour. Les images artificielles produites illustrent bien le rôle primordial des régions dans l'image.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Jean-Marie Beaulieu
dc.subjectConvertisseurs d'images
dc.subjectAmplificateurs de luminance
dc.titleModèles d'image et images artificielles
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineGénie électrique
tme.degree.grantorFaculté de génie
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc. A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record