Show simple document record

dc.contributor.advisorMalo, Marie
dc.contributor.authorBélair, Sophiefr
dc.date.accessioned2018-08-20T19:24:18Z
dc.date.available2018-08-20T19:24:18Z
dc.date.created2018fr
dc.date.issued2018-08-20
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/13333
dc.description.abstractSi l’attachement au travail représente un antécédent documenté de certains comportements, aucune recherche n’a examiné ses effets sur la performance dans le rôle en emploi, ni exploré les mécanismes sous-jacents à cette relation. Parallèlement, peu d’études portant sur l’attachement ont tenu compte des stresseurs propres au contexte organisationnel, alors que le système d’attachement s’activerait en situation de stress (Mikulincer & Shaver, 2007/2016). Dans une optique de pallier ces lacunes et en s’ancrant dans la théorie de l’attachement (Bowlby, 1969/1982, 1988) et deux modèles de référence (c’est-à-dire, Collins & Read, 2004; Mikulincer & Shaver, 2007/2016), cette thèse vise à tester les effets indirects des insécurités d’attachement au travail (attachement anxieux, attachement évitant) sur la performance dans le rôle. Pour ce faire, le bien-être psychologique au travail est positionné comme variable médiatrice, tandis que la charge de travail est retenue afin de contrôler pour ce type de stresseurs en emploi (Spector & Jex, 1998). Dans le but de tester empiriquement le modèle proposé, 287 travailleurs québécois provenant d’organisations variées ont rempli un questionnaire en ligne qui comportait des outils validés. Les résultats aux analyses de modélisation par équations structurelles indiquent qu’en contrôlant pour la charge de travail, l’attachement anxieux et l’attachement évitant sont indirectement et négativement liés à la performance dans le rôle par l’intermédiaire du bien-être psychologique au travail. Cette recherche doctorale permet d’approfondir les connaissances des chercheurs en sciences sociales, des psychologues organisationnels et des acteurs au sein des entreprises en soulignant la pertinence de prendre en considération les besoins de sécurité psychologique pour favoriser le bien-être psychologique et la performance dans le rôle.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Sophie Bélairfr
dc.subjectAttachement anxieuxfr
dc.subjectAttachement évitantfr
dc.subjectPerformance dans le rôlefr
dc.subjectBien-être psychologique au travailfr
dc.subjectCharge de travailfr
dc.titleEffets indirects des insécurités d'attachement au travail sur la performance dans le rôle : examen de l'effet médiateur du bien-être psychologique au travailfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePsychologiefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.nameD. Ps.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record