Show simple document record

dc.contributor.advisorD'Amours, Alban
dc.contributor.authorNadeau, Léandre
dc.date.accessioned2018-08-16T16:05:47Z
dc.date.available2018-08-16T16:05:47Z
dc.date.created1973
dc.date.issued1973
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/13294
dc.description.abstractLa revue de la littérature réalisée au chapitre I soulève un doute sérieux sur la formulation actuelle de l'hypothèse contracyclique. Il est apparu évident que le secteur de l'habitation ne pouvait être traité adéquatement sans la vision du déséquilibre. Grâce à cette approche, on a pu remettre à sa place la question de la disponibilité du crédit ainsi que la thèse "résiduelle". Il est probable que la revue ne puisse être acceptée qu'après avoir lu le chapitre II où le modèle de référence est développé et confirmé par les résultats statistiques. Ces estimations remettent en question la valeur des coefficients obtenus à partir de l'hypothèse de l'équilibre permanent. Somme toute, l'introduction des déséquilibres dans le marché de l'habitation s'est avérée une expérience riche non seulement du point de vue des résultats empiriques mais peut être davantage du point de vue conceptuel et de la compréhension du fonctionnement de ce marché.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Léandre Nadeau
dc.titleUn modèle économétrique du marché de l'habitation au Canada, l'approche du déséquilibre
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineÉconomique
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record