Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]
dc.contributor.authorDerynck, Jacques
dc.date.accessioned2018-08-16T13:34:23Z
dc.date.available2018-08-16T13:34:23Z
dc.date.created1971
dc.date.issued1971
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/13251
dc.description.abstractLes jeux d'entreprise ont une audience de plus en plus marquée auprès des entreprises et universités. Ce phénomène tient principalement à deux aspects. Le premier représente les efforts quotidiens permettant de schématiser et de systématiser la représentation souvent complexe du monde des affaires. Le deuxième provient de l'utilisation de plus en plus commune de l'ordinateur, permettant, malgré la complexité et la longueur des calculs, d'obtenir des résultats rapidement. De plus, les jeux d'entreprise constituent un outil pédagogique beaucoup plus proche de la réalité car il implique l'étudiant qui, en dehors de toute notation, mesure les conséquences de la responsabilité. On pourrait, par ailleurs, définir un jeu d'entreprise comme "a sequential decision-making exercice structured around a model of a business operation in which participants assume the role of managing the simulated operation". Il doit éduquer les participants, tout en maintenant leur attention et illustrer des concepts particuliers: "Provide a dynamic context for the study of business problems". Il doit aussi posséder, quant aux concepts, une grande souplesse permettant aux équipes de se spécialiser et de découvrir certains mécanismes. Enfin, il doit amener les participants à acquérir des attitudes réelles face aux problèmes quotidiens de la gestion. Je choisirai donc comme sujet "la construction d'un jeu d'entreprise et sa mise sur ordinateur, permettant à un maximum de neuf ou dix équipes de quatre à cinq personnes de simuler la gestion d'entreprises concurrentes, lors du lancement de produits industriels. Le choix de modèles en marketing ne représente en fait aucun problème et il existe de nombreux manuels. Cependant, l'intégration de ces modèles, dans le but de simuler une entreprise, apparut bien vite comme très difficile et je décidai alors de partir d'un jeu d'entreprise déjà existant. Ce fut le jeu d'entreprise de G.R. Andlinger, qui a été traduit et amélioré par Michel Cloutier, doyen de la Faculté d'administration de l'Université de Sherbrooke et aussi par Alain Cousineau, professeur de marketing de la Faculté d'administration. Ce jeu, malgré son ancienneté, est toujours considéré comme "probably the most widely adapted business game".
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Jacques Derynck
dc.titleSimulation of the launching of industrial products
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineMarketing
tme.degree.grantorFaculté d'administration
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record