Show simple document record

dc.contributor.advisorChornet, Esteban
dc.contributor.authorCharest, Fernand
dc.date.accessioned2018-07-31T16:40:30Z
dc.date.available2018-07-31T16:40:30Z
dc.date.created1975
dc.date.issued1975
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/13187
dc.description.abstractComme préliminaire à l'étude sur la régénération du charbon actif, l'oxydation humide a été effectuée dans le but d'obtenir des informations cinétiques sur les différents paramètres suivants: agitation, température et pression. L'aspect physique de la variation de la surface spécifique a aussi fait l'objet de l'étude. La réaction d'oxydation a lieu dans la phase liquide et ne procède pas à un taux significatif pour des températures inférieures à 200° c, même avec des pressions initialement élevées d'oxygène. L'oxydation procède extrêmement vite dépassé 275 ° c avec des pressions d'oxygène aussi basse que 30 atm. Le seul- produit détectable de réaction est le gaz carbonique. Lors de cette étude il a été impossible d'opérer en régime cinétique puisqu'au-delà de 400 rpm d'agitation de notre masse liquide le taux cinétique de réaction diminue et une abrasion marquée du charbon est visible. L'explication à la diminution du taux de combustion peut être que le charbon voyage plus souvent à la surface du liquide et diminue liquide.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Fernand Charest
dc.subjectCharbon actif
dc.subjectOxydation
dc.titleOxydation humide du charbon actif
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineGénie chimique
tme.degree.grantorFaculté de génie
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc. A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record