Show simple document record

dc.contributor.advisorBeauregard, France
dc.contributor.advisorMakdissi, Hélène
dc.contributor.authorDupont, Audreyfr
dc.date.accessioned2018-07-31T14:30:45Z
dc.date.available2018-07-31T14:30:45Z
dc.date.created2018fr
dc.date.issued2018-07-31
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/13149
dc.description.abstractLa présente thèse par articles s’intéresse aux perceptions d’élèves, de parents et d’enseignants relativement à l’intégration scolaire d’élèves sourds utilisant la langue parlée complétée (LPC). Elle vise à 1 – décrire les perceptions de l’utilisation de la langue parlée complétée en contexte d’intégration scolaire selon les points de vue de parents et d’élèves présentant une déficience auditive, 2 – tracer le portrait de l’intégration scolaire d’élèves sourds selon les perceptions des participants et finalement 3 – identifier les facteurs qui influencent ces perceptions. Selon un cadre conceptuel jumelant interactionnisme symbolique et théorie des champs perceptuels, 18 entretiens semi-dirigés ont été réalisés pour collecter les données. Six élèves sourds utilisant la LPC, leurs six parents et six enseignants ayant accueillis ces élèves ont participé à la recherche. Il ressort des résultats différentes perceptions face à l’utilisation de la LPC: 1) la LPC permet le développement oral et écrit de la langue et semble être un moyen favorisant l’intégration scolaire; 2) l’utilisation de la LPC est souvent temporaire et devrait être adaptée au contexte; 3) les services d’interprétation en LPC sont souvent difficiles à obtenir; 4) la Langue des signes du Québec peut est complémentaire à la LPC et 5) les enseignants en connaissent peu sur la LPC. Les résultats montrent aussi que 1) les enseignants interrogés ont perçu positivement l’intégration des jeunes sourds; 2) les activités de sensibilisation demeurent une excellente façon de favoriser l’intégration scolaire et des interactions positives; 3) la personnalité du jeune influence son intégration; et 4) la réticence de certains enseignants face à la mise en place d’accomodotations peut influencer négativement la perception de l’intégration.fr
dc.language.isofrefr
dc.language.isoengfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Audrey Dupontfr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectPerceptionsfr
dc.subjectIntégration scolairefr
dc.subjectDéficience auditivefr
dc.subjectSurditéfr
dc.subjectLangue parlée complétéefr
dc.subjectÉlève sourdfr
dc.subjectParent et enseignantfr
dc.subjectInterprètefr
dc.titleRegards croisés sur l’intégration scolaire d’élèves sourds utilisant la langue parlée complétée: perceptions d’élèves, de parents et d’enseignantsfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineAdaptation scolaire et socialefr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Audrey Dupont
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Audrey Dupont