Show simple document record

dc.contributor.advisorLaflamme, Marcel
dc.contributor.authorBulambo-Wa-Tombo, Y'ileke
dc.date.accessioned2018-07-27T18:14:58Z
dc.date.available2018-07-27T18:14:58Z
dc.date.created1982
dc.date.issued1982
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/13116
dc.description.abstractUne présentation me semble nécessaire à l'introduction de ce travail divisé en six chapitres: Le premier chapitre qui traite de concepts de base retrace mes considérations préliminaires en guise d'introduction au projet. En tant que tel, ce chapitre soulève la controverse sur le développement coopératif en général et particulièrement sur celui de l'Afrique. Il a pour but de situer la vision qui sous-tend mon intention d'action par rapport à de multiples autres façons de voir le développement coopératif en milieu africain. Le deuxième chapitre porte sur la conceptualisation de la mise en oeuvre du projet et identifie la vocation et la finalité de celui-ci. Il s'efforce ainsi de répondre aux questions quoi faire? pourquoi? par qui? et quand? une fois soulevé la problématique du développement sur le plan général (premier chapitre) et au niveau de la région du Kivu (deuxième chapitre). Enfin, il décrit le projet, ses phases de déroulement et les procédés méthodologiques qui ont concouru à sa conceptualisation. Le troisième chapitre, l'analyse de la pertinence et de l'opportunité du projet, justifie le bien-fondé du choix des activités que je tiens à réaliser par le Centre, ainsi que celles que l'on tient à promouvoir. Cette justification se base sur des données quantitatives du terrain, des connaissances objectives du coopératisme et du capitalisme industriel généralisé face au problème de développement. Il précise aussi les conditions ou les facteurs internes et externes de réussite en établissant un parallélisme avec les préoccupations politiques de l'État zaïrois sur le plan idéologique et économies-sociale. Ainsi il jauge l'adéquation du projet avec les options fondamentales de l'État. Le quatrième chapitre portant sur l'opérationnalisation du projet, fournit des éléments de réponse aux questions comment faire? et à quels coûts? Son rôle se veut être celui de formaliser la mise en place et l'organisation des moyens et des structures nécessaires à la réalisation du projet. En tant que tel ce chapitre fait une traduction écrite et quantifiée de la combinaison des voies et de moyens, c'est-à-dire de la combinaison des ressources à rassembler, à organiser et à engager dans l'action du projet décidée. Le cinquième chapitre traite de la philosophie de direction en complétant ainsi le précédent parce qu'il formalise les principales préoccupations des dirigeants (comment faire?). Il renferme ainsi toute une série de stratégies et méthodologies d'action, visant , dans une approche systémique, la réalisation d'un suivi, un contrôle permanent de la direction de l'entreprise; une meilleure combinaison possible de moyens et des structures internes et externes afin d'atteindre les objectifs. Ceci nous permettra d'affronter avec moins de difficultés, le problème prévisible d'atteinte quantitative en même temps qu'une atteinte qualitative des objectifs. Ce problème d'adéquation qualitative et quantitative des objectifs dont nous tenons à réduire le plus possible l'intensité, provient souvent de la sollicitation des individus par une multitude d'incitations qui influent sur le plan, sur les objectifs et les buts fondamentaux. Autrement dit, ces incitations influent sur le cadre de référence fondamental (CRF), à savoir, la vocation, la finalité et l'éthique de l'organisation. En guise de conclusion, le chapitre six fait un examen rétrospectif en établissant des critères d'appréciation du projet. Il analyse ainsi son degré de réalisme, la participation, l'organisation, les effets attendus sur le plan économique et social. Voilà présenté le projet.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Y'ileke Bulambo-Wa-Tombo
dc.titleProjet de création d'un centre de formation, de promotion et de développement coopératifs pour la région du Kivu au Zaïre
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineCoopératives
tme.degree.grantorInstitut de recherche et d'éducation pour les coopératives et les mutuelles de l'Université de Sherbrooke (IRECUS)
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record