Show simple document record

dc.contributor.advisorCôté, Bertrandfr
dc.contributor.advisorLemieux, Pierrefr
dc.contributor.authorJoint, Pierre Wickirfr
dc.date.accessioned2014-05-14T19:51:15Z
dc.date.available2014-05-14T19:51:15Z
dc.date.created2005fr
dc.date.issued2005fr
dc.identifier.isbn9780494189665fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/1309
dc.description.abstractÀ mesure que l'eau se déplace dans le système de distribution, elle subit des réactions physiques, chimiques et biologiques qui altèrent sa qualité. Ces réactions surviennent non seulement dans la masse liquide, mais encore au niveau de l'interface eau-paroi. Elles dépendent entres autres des conditions d'écoulement, du pH, de la température, de la composition chimique de l'eau et de la nature du matériau de la conduite. Pour contrôler la qualité de l'eau dans le système de distribution, il faut bien comprendre ces phénomènes et pouvoir les modéliser. L'objectif de cette étude est de comprendre la dégradation du chlore dans la masse liquide sur une portion du réseau de distribution de la ville de Sherbrooke, de déterminer des coefficients associés à cette dégradation, et ce en tenant compte qualitativement de la teneur en matières organiques, abstraction étant faite de tout autre paramètre temporaire ou saisonnier comme la température, le pH, etc. Pour chacune des quatre stations de chloration explorées, l'usine de filtration J. M. Jeanson, les postes de chloration J. S. Bourque, 18ème Avenue et Rue Raby, une vingtaine d'essais ont été réalisés à partir de la méthodologie préconisée par Powell et al. (2000) dans l'article Performance of Various Kinetic Models for Chlorine Decay. Les résultats de cette campagne d'investigation ont montré que les coefficients de dégradation du chlore diminuent avec le niveau de chloration et partant avec la teneur en matières organiques de l'eau. Les valeurs moyennes de 0,25 h[indice supérieur -1] ; 0,087 h[indice supérieur -1] ; 0,097 h[indice supérieur -1] ; 0,073 h[indice supérieur -1] ; 0,004 h[indice supérieur -1] obtenues respectivement pour l'usine de filtration J. M. Jeanson, les postes de chloration J. S. Bourque, 18ème Avenue, Rue Raby et l'eau distillée illustrent bien cette conclusion. Notre étude a montré aussi que les installations de stockage contribuent à diminuer les résiduels de chlore, c'est ce qui explique l'augmentation du coefficient de dégradation observé au niveau du poste de 18ème Avenue. Plusieurs modèles mathématiques permettant de prédire les concentrations résiduelles de chlore sont d'abord présentés dans ce travail. Une attention particulière a été accordée à EPANET, un modèle développé par Lewis A. Rossman de l'USEPA (United States Environmental Protection Agency) et largement utilisé à travers le monde. Ainsi, ce modèle est décrit en détails.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Pierre Wickir Jointfr
dc.titleDétermination des coefficients de dégradation du chlore libre en vue de la modélisation de la qualité de l'eau des réseaux de distribution d'eau potablefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineGénie civilfr
tme.degree.grantorFaculté de géniefr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc. A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record