Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]
dc.contributor.authorDarsigny, Line
dc.date.accessioned2018-07-27T15:49:19Z
dc.date.available2018-07-27T15:49:19Z
dc.date.created1994
dc.date.issued1994
dc.identifier.isbn0315986948
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/12998
dc.description.abstractLes mécanismes qui régularisent la synthèse et le nombre de récepteurs de glucocorticoïdes et de minéralocorticoïdes, sont fort mal connus et ce, malgré le fait que ces deux hormones soient impliquées dans plusieurs fonctions vitales du corps humain. En utilisant les méthodes qu'offre maintenant la biologie moléculaire, soit les analyses d'immunodétection et de Northern, cette étude a pu comparer les profils d'ARNm, de protéines et du nombre de sites de liaison maximale. Ces résultats et ces comparaisons ont permis de tirer des conclusions quant aux modes de régulation possibles du développement des récepteurs de glucocorticoïdes et de minéralocorticoïdes rénaux de l'embryon de poulet. Les résultats de l'étude démontrent clairement que, dans le rein embryonnaire de poulet, il y a concordance entre le profil du nombre de sites de liaison maximale et celui du récepteur cytoplasmique pour ce qui concerne le récepteur des glucocorticoïdes. Nous notons en effet pour ces deux profils, une forte augmentation du 12e au 15e jour, suivie d'une diminution graduelle pour le 17e et le 19e jour. Par contre, ces deux profils sont dissemblables à celui de l'ARNm qui, quant à lui subit une légère diminution du 12e au 15e jour, suivie d'une augmentation au 17e jour et d'une diminution au 19e jour. Ces différences de réponse entre les ARNm, les protéines cytoplasmiques et le nombre de sites de liaison maximale, suggèrent que la régulation des récepteurs de glucocorticoïdes s'effectue au niveau posttranscriptionnel, c'est-à-dire que le changement survient après la transcription, donc, lors de la transformation (processing) ou lors du transport de l'ARNm ou encore à cause d'une modification de la stabilité de cet ARNm. La régulation peut aussi s'effectuer au niveau de la traduction de l'ARNm ou au niveau posttraductionnel, ce qui signifie une modification du temps de demi-vie de la protéine dans le cas présent. Dans le cas du récepteur des minéralocorticoïdes pour le rein embryonnaire de poulet, on observe une corrélation entre les niveaux relatifs d'ARNm et celui du nombre de sites de liaison maximale. Ces profils démontrent en effet, des niveaux très stables tout au long du développement, mis à part une baisse de l'ARNm au 19e jour.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Line Darsigny
dc.titleRégulation des récepteurs de glucocorticoïdes et de minéralocorticoïdes dans le rein d'embryon de poulet lors de l'embryogénèse
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineBiochimie
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santé
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record