Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]
dc.contributor.authorRichard, Darren E.
dc.date.accessioned2018-07-20T16:19:21Z
dc.date.available2018-07-20T16:19:21Z
dc.date.created1993
dc.date.issued1993
dc.identifier.isbn0315850418
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/12968
dc.description.abstractL'inositol 1,4,5-trisphosphate (lnsP3) est un second messager qui provient de l'hydrolyse du phosphatidylinositol 4,5-bisphosphate par la phospholipase C en réponse à un stimulus hormonal. L'InsP3 se lie à un récepteur spécifique et induit une relâche de Ca2+ des réserves intracellulaires. L'InsP3 est métabolisé par deux enzymes: l'InsP3 phosphatase et l'InsP3 kinase. Certaines pathologies et certains désordres physiologiques ont été reliés à l'activité du récepteur à l'lnsP3 et à son métabolisme. Des produits qui peuvent selectivement moduler l'activité du récepteur à l'InsP3 ou des enzymes du métabolisme de l'InsP3 auraient un rôle dans le traitement de ces maladies. Dans le but de développer des ligands sélectifs envers les divers sites de reconnaissance à l'InsP3, nous avons regardé l'effet de six analogues synthétiques de l'InsP3 et six colorants chimiques sur l'activité du récepteur et des enzymes du métabolisme de l'lnsP3. Les analogues synthétiques ont démontré peu ou pas d'effet sur les sites de reconnaissance à l'InsP3. Le R-(+)-butane 1,2,4-trisphosphate interagit faiblement avec le récepteur (IC50= 2300 ?M), l'InsP3 phosphatase (IC50= 670 ?M) et l'InsP3 kinase (IC50=7200 ?M). Le S-(-)-butane 1,2,4-trisphosphate interagit aussi faiblement avec le récepteur (IC50= 2300 ?M) et l'InsP3 phosphatase (IC50= 1200 ?M). Au niveau de l'InsP3 kinase, ce composé a été inactif aux concentrations étudiées (10 mM). Les autres analogues, le cyclohexane 1,2-bisphosphate, cyclohexane 1,2-diméthylphosphate, benzène 1,2- diméthylphosphate et le benzène 1,4-diméthylphosphate, n'ont pas interagi avec les sites de reconnaissance de l'InsP3 aux concentrations étudiées (10 mM). Les colorants possèdent des structures similaires, mais ils ont démontré des sélectivités variées envers les trois sites de reconnaissance de l'lnsP3. Le bleu de thymol était l'inhibiteur le plus puissant de la liaison de l'InsP3 avec un IC50 de 105 ?M. Le rouge de phénol à démontré une plus grande sélectivité pour l'InsP3 phosphatase avec un IC50 de 100 ?M. Le 3 ',3 ",5 ',5 "- tétraiodophénolsulfonephthaléine a démontré son plus grand effet sur l'activité de l 'InsP3 kinase, avec un IC50 de 35 ?M. Le bleu de tétrabromophénol a fortement inhibé l'lnsP3 phosphatase et l'InsP3 kinase avec des valeurs de IC50 respectives de 25 ?M et 12 ?M. Le phénolphthaléine diphosphate et le phénolphthaléine carbinol disulfate ont démontré de très faibles interactions avec les trois sites de reconnaissance à l'lnsP3. Ces résultats revèlent certains indices qui aideront dans le développement d'inhibiteurs plus puissants et plus sélectifs.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Darren E. Richard
dc.titleRecherche de composés interagissant avec les sites de reconnaissance de l'inositol 1,4,5-trisphosphate
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplinePharmacologie
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santé
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record