Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]
dc.contributor.authorAoudjit, Fawzi
dc.date.accessioned2018-07-20T16:18:29Z
dc.date.available2018-07-20T16:18:29Z
dc.date.created1990
dc.date.issued1990
dc.identifier.isbn0315612371
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/12929
dc.description.abstractL'augmentation de la concentration cytosolique de calcium ([Ca2+]i) est essentielle pour l'activation des lymphocytes T. Cette augmentation est causée d'une part, par le relâchement du calcium à partir des réserves cytosoliques, et d'autre part, par un influx de calcium qui se fait probablement via des canaux calciques. Les effets des dihydropyridines (DHP) (nifedipine et PN200-110), des bloqueurs de canaux calciques voltage dépendant, ainsi que ceux des inhibiteurs du relâchement du calcium interne (TMB-8, ryanodine) ont été étudiés sur les réponses PHA-dépendantes chez les cellules Jurkat E6-1. Nos résultats montrent que les DHP inhibent la production d'interleukine 2 (IL-2), mais le TPA empêche cette inhibition. De plus les DHP bloquent l'entrée du calcium extracellulaire. Le BAY K 8644, un agoniste de canaux calciques voltage dépendant, interfère avec l'influx de calcium. La ryanodine et le TMB-8 n'ont pas d'effets sur la production d'IL-2 et sur l'influx calcique. Par contre, le relâchement du calcium interne est inhibé par la ryanodine mais non par le TMB-8. La réponse calcique est inhibée par le TPA alors que le TEA, un bloqueur de canaux potassiques, n'a aucun effet. Une dépolarisation de la membrane (KCl, 10 mM) induit une augmentation de [Ca2+]. Nous avons mis en évidence l'existence de sites récepteurs spécifiques pour le PN200-110 sur les cellules Jurkat (Kd = 8.5 + 3.1 nM, 2300 + 500 sites/cellule). Nos résultats suggèrent l'existence de canaux calciques chez les cellules Jurkat, lesquels sont probablement impliqués dans la traduction du signal transmembranaire.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Fawzi Aoudjit
dc.titleEffets des dihydropyridines et autres modulateurs de l'activité calcique chez le lymphocyte T humain Jurkat E6.1
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineBiochimie
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santé
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record