Show simple document record

dc.contributor.advisorBouvier, Émile
dc.contributor.authorGendron, Diane
dc.date.accessioned2018-07-16T20:57:55Z
dc.date.available2018-07-16T20:57:55Z
dc.date.created1973
dc.date.issued1973
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/12902
dc.description.abstractDans cette étude nous allons mesurer cet écart de salaires dans les professions qui comptent des hommes et des femmes. Toutefois, il serait peut-être utile, auparavant, d'analyser les raisons fondamentales de cet écart. Nous avons dit que nous ne pouvons croire que cet écart soit dû uniquement à la discrimination mais alors, cela signifie que la productivité de la femme serait inférieure à celle de l'homme! Si on fait l'hypothèse que le salaire pour une même tâche est différent suivant le sexe, tout en faisant une honnête évaluation des tâches, cela suppose que le coût de travail par unité de production est plus élevé pour les femmes que pour les hommes. Contredisant cette hypothèse Lester a écrit: "A number of companies with job-evaluation programs explained that they followed the market in the matter of sex differentials, wich were traditional but were not justified according to job-evaluation results". Toutefois, avant de conclure que tout écart de salaire pour une même occupation n'est dû qu'à la discrimination, nous allons tenter d'analyser les différentes possibilités qui nous feraient croire que les femmes ont une productivité inférieure à celle des hommes.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Diane Gendron
dc.titleÉcart des salaires entre hommes et femmes au Québec
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineÉconomique
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record