Show simple document record

dc.contributor.advisorBallivy, Gérardfr
dc.contributor.authorEl Malki, Tarikfr
dc.date.accessioned2014-05-14T19:51:02Z
dc.date.available2014-05-14T19:51:02Z
dc.date.created2006fr
dc.date.issued2006fr
dc.identifier.isbn9780494173015fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/1281
dc.description.abstractLe travail présenté dans ce mémoire propose l'exploration d'une idée originale dont l'approfondissement dans les travaux futurs conduira à l'optimisation des forages et de leurs coûts. L'approche présentée consiste, à préparer des contacts roc-béton à partir de joints roc-roc récupérés lors des forages, et ce, en coulant le béton sur les deux faces d'un même joint roc-roc. De cette façon, lorsqu'un forage est exécuté pour récupérer un contact roc-béton, c'est non seulement ce dernier qui devient la cible à exploiter dans nos essais de cisaillement, mais également tout joint roc-roc repéré dans le log du forage. Cette idée a été exploitée sur des briques parallélépipédiques rompues en flexion. La rupture de ces échantillons étant aléatoire, la rugosité obtenue l'est également. Chaque brique donne ainsi deux épontes, un mortier est par la suite coulé sur chacune d'entre elles avant que la brique soit cisaillée sous contrainte normale constante. Il sera présenté dans ce travail la procédure de préparation des échantillons, partant de l'essai de flexion et arrivant à l'essai de cisaillement"--Résumé abrégé par UMIfr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Tarik El Malkifr
dc.titleDéveloppement d'un protocole expérimental pour l'estimation de la résistance au cisaillement d'un contact roc-bétonfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineGénie civilfr
tme.degree.grantorFaculté de géniefr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc. A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record