Show simple document record

dc.contributor.advisorChiasson, Nicole
dc.contributor.authorGholam, Taniafr
dc.date.accessioned2018-07-06T13:33:25Z
dc.date.available2018-07-06T13:33:25Z
dc.date.created2018fr
dc.date.issued2018-07-06
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/12750
dc.description.abstractLa présente recherche explore les atteintes à l’estime de soi liées aux difficultés chez les immigrants d’obtenir le permis de pratiquer leur profession au Québec, avant que certaines démarches n’aient été effectuées en fonction des exigences de l’ordre professionnel concerné. Elle examine également l’effet des difficultés encourues sur le projet migratoire. Six personnes immigrantes originaires de cinq pays différents et représentant cinq professions réglementées distinctes ont participé à l’étude. Ces participants ont eu un parcours professionnel d’au moins deux ans dans leur pays d’origine avant leur arrivée au Québec. De plus, ils ont tous eu au préalable de l’information relative aux exigences liées à l’obtention d’un permis de pratique de leur profession au Québec. Une entrevue semi-structurée a été menée auprès de chacun des participants. Par la suite, des récits phénoménologiques rendant compte de l’expérience personnelle de chacun ont été rédigés. S’ensuivit une analyse transversale des phénomènes décelés à travers les récits. Les résultats indiquent la présence des principaux obstacles rencontrés lors des démarches faites pour accéder à l’exercice d’une profession réglementée et qui ont un impact sur l’estime de soi. Les participants parlent notamment de la longueur des démarches, de l’écart entre l’occupation actuelle et la profession de base ainsi que de l’effet de la comparaison sociale sur leur estime de soi. Ces différents obstacles génèrent des émotions négatives, telles que le découragement, la déception, la colère et la culpabilité. Ainsi, les résultats révèlent des répercussions tant sur le plan de l’estime de soi globale que de l’estime de soi professionnelle. Finalement, en raison des difficultés et de leurs répercussions, le projet migratoire a été remis en question par la majorité des participants.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Tania Gholamfr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectImmigrantsfr
dc.subjectReconnaissance professionnellefr
dc.subjectEstime de soifr
dc.subjectProjet migratoirefr
dc.titleLes atteintes à l'estime de soi liées à la non-reconnaissance de l'identité professionnelle chez les immigrants ayant une profession réglementée et leurs répercussions sur le projet migratoirefr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePsychologiefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.nameD. Ps.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Tania Gholam
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Tania Gholam