Show simple document record

dc.contributor.otherDrapeau, Mauricefr
dc.date.accessioned2018-07-05T19:01:13Z
dc.date.available2018-07-05T19:01:13Z
dc.date.created1997-1998fr
dc.date.issued2018-07-05
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/12741
dc.identifier.urihttps://doi.org/10.17118/11143/12741fr
dc.description.abstractL’adaptation du monde du travail à la présence des femmes dépend, dans une large mesure, de la possibilité pour celles-ci d’allier travail salarié et maternité. C’est pourquoi les employeurs ont l’obligation légale de respecter le droit des femmes enceintes de s’absenter du travail sans qu’elles en soient indûment pénalisées, y compris lors du renouvellement d’un contrat de travail à durée déterminée. L’auteur tente ici de simplifier l’état complexe du droit à ce sujet en démontrant que la solution pour contrer la discrimination fondée sur la grossesse résultant des règles de disponibilité au travail réside, dans tous les cas, dans l’application de l’obligation d’accommodement raisonnable, laquelle se traduit le plus souvent par le remplacement temporaire de la travailleuse en congé de maternité. En d’autres termes, les absences temporaires pour des raisons de grossesse doivent être considérées comme faisant irrémédiablement partie de la nouvelle réalité du monde du travail à laquelle les employeurs n’ont d’autre choix que de s’adapter.fr
dc.description.abstractAbstract: Adapting the workplace to the presence of women depends, in great measure, upon the ability to reconcile the exigencies of employment with those resulting from pregnancy. It is for this reason that employers have the legal duty to respect the right of pregnant women to absent themselves from work without being penalized, either during employment or upon renewal of a fixed-term employment contract. In order to simplify the complexities of the law on this issue, the writer suggests that the solution to pregnancy-based discrimination, as it relates to worker presence, must rely upon the concept of reasonable accomodation, which, in most cases, would result in the temporary replacement of a worker on maternity leave. Indeed, employers must accept the fact that temporary leaves of absence due to pregnancy are now part and parcel of the new reality in the workplace.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrooke. Faculté de droitfr
dc.relation.ispartofISSN:0317-9656fr
dc.relation.ispartofRevue de droit. Université de Sherbrookefr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectDiscriminationfr
dc.subjectGrossessefr
dc.subjectDisponibilitéfr
dc.subjectTravailfr
dc.subjectDroitfr
dc.subjectFemmes enceintesfr
dc.subjectAbcencesfr
dc.subjectMaternitéfr
dc.titleLa discrimination fondée sur la grossesse résultant des règles de disponibilité au travail. Le refus d’accommoder le droit des femmes enceintes de s’absenter du travailfr
dc.typeArticlefr
udes.description.typepubScientifiquefr
udes.description.pages215-255fr
udes.description.datavol28fr
udes.description.dataissue1-2fr
dc.identifier.bibliographicCitationDrapeau, Maurice. (1997-1998). La discrimination fondée sur la grossesse résultant des règles de disponibilité au travail. Le refus d’accommoder le droit des femmes enceintes de s’absenter du travail. Revue de droit. Université de Sherbrooke, 28(1-2), 215-255. https://doi.org/10.17118/11143/12741fr
udes.description.sourceRevue de droit. Université de Sherbrookefr
udes.description.ordreauteursDrapeau, Mauricefr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada
Except where otherwise noted, this document's license is described as Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada