Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]
dc.contributor.authorDurroux, Thierry
dc.date.accessioned2018-07-05T16:12:32Z
dc.date.available2018-07-05T16:12:32Z
dc.date.created1991
dc.date.issued1991
dc.identifier.isbn0315850442
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/12716
dc.description.abstractLa sécrétion d'aldostérone et de corticostérone par les cellules glomérulées de surrénale de rat est dépendante de la concentration de calcium extracellulaire. Dans le but d'identifier les structures impliquées dans cette dépendance vis-à-vis du calcium et plus particulièrement dans l'influx de calcium résultant d'une stimulation des cellules glomérulées, nous avons réalisé une caractérisation des canaux calciques. Trois types de courants calciques sensibles au potentiel ont été identifiés ; un courant transitoire "bas-seuil" et deux composantes "haut-seuil", l'une étant transitoire, l'autre soutenue. Leurs propriétés sont très similaires à celles des canaux calciques des neurones de poulet ; nous avons par conséquent adopté la même nomenclature et nous les avons nommés T, N et L. Trois courants calciques de fond, que nous avons nommés B1, B2 et B3 ont également été mis en évidence. La probabilité d'ouverture des canaux B1 est maximale à un potentiel de -70 mV et diminue pour des potentiels supérieurs ou inférieurs. Nous n'avons pas pu déterminer la sensibilité au voltage des composantes B2 et B3. Aucun de ces trois canaux de fond n'est sensible aux dihydropyridines. Nous avons par la suite étudié le contrôle excercé par l'adrénocorticotropine, le principal sécrétagogue des cellules glomérulées de rat, sur l'activité des canaux T et L. L'adrénocorticotropine inhibe le courant T selon un processus biphasique et augmente l'amplitude de la composante L. L'analyse des effets de l'adrénocorticotropine sur les potentiels d'action confirme les résultats obtenus lors des études réalisées sur les courants calciques.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Thierry Durroux
dc.subjectCellule glomérulées
dc.subjectCourants calciques
dc.subjectCourants de fond
dc.subjectPotentiel d'action
dc.subjectadrénocorticotropine
dc.titleLes canaux calciques des cellules glomerulees de la glande surrenale de rat : mise en evidence et caracterisation par la technique du "patch-clamp"
dc.typeThèse
tme.degree.disciplinePhysiologie
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santé
tme.degree.levelDoctorat
tme.degree.namePh.D.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record