Show simple document record

dc.contributor.advisorLarin, Gilles-Normand
dc.contributor.authorLafortune, Yves
dc.date.accessioned2018-07-04T19:25:46Z
dc.date.available2018-07-04T19:25:46Z
dc.date.created1981
dc.date.issued1981
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/12682
dc.description.abstractLe présent ouvrage vérifie la justesse du financement du transport en commun en milieu urbain tel que pratiqué au Canada, il procède ainsi à une confrontation entre les dires de la théorie économique et la réalité observée. Une série de propositions découlent des faits révélés, et sont intégrés par la suite à l'intérieur d'une étude de cas portant sur la Communauté Urbaine de Montréal. L'examen donne des résultats probants. Le financement actuel du transport collectif urbain diffère passablement de la méthode préconisée par la théorie économique. Il en résulte une efficacité et une équité grandement réduite, qui montre la nécessité de rechercher d'autres formes de financement. Les principales solutions retenues sont au nombre de deux, mais d'autres mesures concrètes sont également proposées. Il s'agit d'abord d'appliquer une tarification directe qui se guiderait davantage sur le coût marginal social. Puis, il faut percevoir une plus grande portion des montants versés en subvention auprès des bénéficiaires "oubliés", soit les automobilistes et les gros employeurs. En somme, la solution n'est pas nouvelle, mais demande une volonté politique ferme. D'ailleurs, ces approches se calquent sur les expériences étrangères et se retrouvent de façon disparate dans le cadre d'études passées.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Yves Lafortune
dc.titleLe financement du transport en commun en milieu urbain au Canada
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineÉconomique
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record