Show simple document record

dc.contributor.advisorBéchard, Pierre
dc.contributor.authorVaillancourt, Francine
dc.date.accessioned2018-06-29T17:27:58Z
dc.date.available2018-06-29T17:27:58Z
dc.date.created1973
dc.date.issued1973
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/12583
dc.description.abstractUne étude de l'effet de l'herbicide cyanazine sur la microflore du sol révèle une augmentation du nombre de Bactéries et une diminution de la population des Champignons microscopiques du sol. Une souche bactérienne, isolée par percolation de sol, utilise la cyanazine comme seule source de carbone et d'énergie. Parmi les diverses techniques employées dans l'étude de la cinétique de dégradation, l’analyse respirométrique s'avère la plus sensible. Nos résultats montrent que la dégradation de l'herbicide par une souche bactérienne de Pseudomonas est maximale au pH neutre et à 35°C. Les réactions de déchlorination en position 2 et d'hydrolyse en position 4 de la molécule d'herbicide sont peu actives chez cette souche bactérienne. Le site principal d'attaque enzymatique est la chaîne latérale sur le carbone 6 de la cyanazine.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Francine Vaillancourt
dc.subjectCyanazine
dc.titleDégradation de la cyanazine par un pseudomonas du sol
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineBiologie
tme.degree.grantorFaculté des sciences
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record