Show simple document record

dc.contributor.advisorWilliams, John
dc.contributor.authorFortier, Marielle
dc.date.accessioned2018-06-29T17:27:34Z
dc.date.available2018-06-29T17:27:34Z
dc.date.created1972
dc.date.issued1972
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/12559
dc.description.abstractLe mémoire que nous présentons dans les pages qui suivent rapporte la préparation, le déroulement et les résultats d'une expérience sur l'apprentissage des "fractions positionnelles". L'expérience a été organisée de façon à ce qu'il soit possible de comparer différentes bases de numération quant à leur efficacité dans l'acquisition de la connaissance désirée et d'étudier également les avantages possibles d'un entraînement avec plusieurs bases. A la suite d'essais préliminaires, nous avons mis au point quatre séries de fiches d'apprentissage sur les "fractions positionnelles" et nous les avons fait exécuter par cent huit (108) enfants de 10 et 11 ans provenant de quatre classes de cinquième année. Chacun des enfants a travaillé la série de fiches préparée pour le traitement auquel il a été assigné: base trois, base cinq, base dix ou bases trois et cinq. Les résultats analysés sont ceux qui ont été obtenus à un post-test portant sur la connaissance des "fractions positionnelles". Les meilleurs résultats à ce post-test sont obtenus dans le cas du traitement en base cinq. Cependant, 1'expérience ne démontre pas d'une façon significative la meilleure efficacité d'une base relativement â une autre. Quant à la comparaison entre un entraînement avec deux bases et un entraînement avec une seule base, un avantage du premier sur le second est suggéré par l'observation des moyennes obtenues, mais l'analyse de la variance n'indique pas de différences significatives. L'analyse des différents aspects considérés dans l'expérience nous a conduits à la conclusion qu'une bonne connaissance des différents systèmes de numération permet â un enfant d'acquérir une notion nouvelle dans les divers systèmes, avec une économie de temps et de moyens, donc rapidement et efficacement, grâce au transfert d'une base â l'autre qu'il est en mesure d'effectuer.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Marielle Fortier
dc.subjectMathématiques
dc.subjectÉtude et enseignement (Primaire)
dc.subjectFractions
dc.titleUne comparaison de l'efficacité de différentes bases de numérotation et de différents nombres de bases dans l'application d'une démarche pédagogique développée pour l'apprentissage des "fractions positionnelles
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineMathématiques
tme.degree.grantorFaculté des sciences
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record