Show simple document record

dc.contributor.advisorVan Houtte, Noël
dc.contributor.authorChazal, Jean-Yves
dc.date.accessioned2018-06-29T13:47:20Z
dc.date.available2018-06-29T13:47:20Z
dc.date.created1972
dc.date.issued1972
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/12530
dc.description.abstractDans certains cas, il est inévitable de soumettre un opérateur humain a une double tâche. Une des difficultés qui est alors à surmonter est de trouver le meilleur moyen de communiquer au pilote les ordres concernant chacune de ces tâches. On peut envisager deux façons de le faire:- méthode alternative: les directives concernant chaque tâche sont données l'une après l'autre - méthode continue ; ces directives sont données simultanément Au cours de la présente étude, nous avons analysé le comporte ment d'un pilote dans chacun de ces cas afin de déterminer le meilleur mode de contrôle et les conditions idéales pour l'appliquer. Les résultats obtenus montrent que le contrôle continu conduit à de meilleures performances, en permettant principalement au pilote de poursuivre en permanence chaque tâche, alors que, en contrôle alternatif, il existe des "temps morts" pendant lesquels le pilote "oublie" une de ces tâches.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Jean-Yves Chazal
dc.subjectGénie électrique
dc.subjectModèles mathématiques
dc.titleIdentification de l'opérateur humain comme un système à deux entrées
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineGénie électrique
tme.degree.grantorFaculté de génie
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc. A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record