Show simple document record

dc.contributor.advisorEllyin, Fernand
dc.contributor.authorGhannoum, Elias
dc.date.accessioned2018-06-27T15:02:25Z
dc.date.available2018-06-27T15:02:25Z
dc.date.created1971
dc.date.issued1971
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/12413
dc.description.abstractCertaines structures ont été calculées suivant deux codes différents dans le but d'étudier la sécurité offerte par chacun de ces codes. Les valeurs des variables statistiques sont prises, soit des résultats disponibles, soit des suppositions approuvées par d'autres auteurs ; ce qui nous permettra d'approcher le cas des structures réelles. Deux méthodes de calcul de la probabilité de ruine sont proposées : une méthode exacte et une autre approchée. Les résultats de cette étude nous montrent clairement que les codes actuels donnent des structures de résistance exagérée et loin des conditions optimales d'économie. Par contre , le code des états limites adopté en Russie depuis longtemps, semble offrir une meilleure économie dans les matériaux nécessaires avec des valeurs de sécurité acceptables ; ce qui favoriserait une révision des codes actuels au Canada en faveur du code des états limites qui constitue une étape acceptable en vue de l'adoption de codes à base statistique.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Elias Ghannoum
dc.subjectConstructions
dc.subjectStabilité
dc.titleÉtude sur la sécurité des structures actuelles
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineGénie civil
tme.degree.grantorFaculté de génie
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc. A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record