Show simple document record

dc.contributor.advisorSupeno, Eddy
dc.contributor.authorCritchley, Thomasfr
dc.date.accessioned2018-06-08T19:06:35Z
dc.date.available2018-06-08T19:06:35Z
dc.date.created2018fr
dc.date.issued2018-06-08
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/12334
dc.description.abstractLe but de cette recherche est de comprendre comment la représentation sociale de la formation professionnelle est susceptible d’influencer le choix de carrière de jeunes adultes au cégep technique au Québec. La formation professionnelle au secondaire est une parmi plusieurs voies de formation qui s’offrent aux personnes qui souhaitent suivre un programme de formation au-delà des études secondaires. Cependant, depuis ses débuts, cette voie de formation est rarement privilégiée par les jeunes adultes lors de leur processus de choix de carrière comparativement aux études postsecondaires. La recherche démontre que certaines perceptions négatives et des informations erronées envers ce type de formation existent et sont tenaces au cours des années (Tardif et Balleux, 2003; Saysset, 2005; Saysset, 2007). Ainsi, on peut se demander quel est le rôle de la représentation sociale de la formation professionnelle au secondaire sur le choix de carrière. Afin de répondre à ce questionnement, deux objectifs spécifiques ont été dégagés : identifier la représentation sociale de la formation professionnelle au secondaire chez des personnes étudiantes au cégep technique et dégager le rôle de la représentation sociale de la formation professionnelle au secondaire dans le choix de carrière de ces personnes étudiantes. Une enquête a été menée à l’aide d’entrevues auprès de six personnes étudiantes (N= 6) âgées entre 17 et 19 ans inscrites en première année à la technique de génie mécanique dans un cégep au Québec. Quatre composantes distinctes de la représentation sociale ont été identifiées dans le discours des personnes participantes : le type de formation, les personnes visées, le type d’élève et les opportunités de carrière. Les résultats de notre recherche sont conformes avec le bassin de recherches existant sur ce sujet : il existe toujours des perceptions négatives envers les programmes de la formation professionnelle et cela semble encourager les personnes en voie de faire un choix de carrière à choisir un autre type de formation. Il semblerait que la représentation de la formation professionnelle agit avec plusieurs autres éléments pour influencer le choix de carrière. Elle demeure cependant un facteur important dans le choix de carrière des personnes participantes. Cette étude permet une meilleure compréhension de l’influence possible de la représentation sociale de la formation professionnelle sur le choix de carrière. Les résultats permettent de suggérer quelques pistes d’intervention en orientation professionnelle, notamment pour les personnes professionnelles œuvrant en milieu scolaire au secondaire. De futures recherches sur les représentations sociales auprès de personnes étudiantes dans une autre technique collégiale par exemple permettraient une analyse comparative des résultats pour identifier les incidences potentielles sur la représentation sociale de la formation professionnelle au secondaire d’un programme à un autre.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Thomas Critchleyfr
dc.subjectFormation professionnellefr
dc.subjectJeunes adultesfr
dc.subjectReprésentation socialefr
dc.subjectOrientationfr
dc.subjectChoix de carrièrefr
dc.titleReprésentation sociale de la formation professionnelle de jeunes adultes au cégep technique : rôle sur le choix de carrièrefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineOrientation professionnellefr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record