Show simple document record

dc.contributor.advisorVilleneuve, Carole
dc.contributor.authorSamson, Florencefr
dc.date.accessioned2018-06-07T14:06:59Z
dc.date.available2018-06-07T14:06:59Z
dc.date.created2018fr
dc.date.issued2018-06-07
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/12318
dc.description.abstractLe tourisme connaît, depuis son apparition, une évolution et une diversification continues. Il est donc, aujourd’hui, l’un des secteurs économiques à la croissance la plus rapide du monde. Par contre, il est évident que l’industrie du tourisme entraîne plusieurs impacts sur l’environnement et les sociétés à l’échelle planétaire. En effet, les ressources naturelles, la faune ainsi que les écosystèmes peuvent subir des dommages irréversibles causés par un trop grand nombre de visiteurs. De plus, avec la conscience environnementale de plus en plus présente chez les touristes, il devient nécessaire que toutes les sphères touristiques développent de meilleures pratiques de gestion, dont les établissements de camping. Ainsi, l’objectif principal de cet essai porte sur la conception d’un guide des pratiques durables pour les exploitants de terrain de camping du Québec. Le diagnostic a permis de faire ressortir le grand intérêt des campeurs entourant les pratiques durables sur les terrains de camping. En effet, les résultats d’un sondage effectué par la Chaire de tourisme Transat démontrent, entre autres, que 87 % des campeurs trouvent important que les établissements de camping mettent un bac de récupération à leur disposition et que 84 % accordent une importance à la récupération de bouteilles et canettes consignées sur le terrain de camping. L’évaluation des pratiques existantes sur les terrains de camping a révélé que les établissements ont actuellement quelques mesures durables mises en place. Par exemple, 74 % proposent des bacs de récupération et 42 % proposent la récupération de contenants consignés à leurs campeurs. Par contre, certaines pratiques doivent être développées, comme la mise en place de bornes de recharge pour voitures électriques qui sont offertes dans seulement 2 % des établissements. Ainsi, le guide présenté dans cet essai permet d’outiller les exploitants dans la mise en place de pratiques durables selon quatre thématiques, soit les voitures électriques, la gestion des matières résiduelles, les énergies renouvelables ainsi que la gestion de l’eau. En plus des conseils de gestion, le guide révèle des incitatifs environnementaux et économiques pour encourager les exploitants à adopter de nouvelles pratiques écoresponsables, telles que les revenus générés grâce à l’installation de bornes de recharge pour voitures électriques ou bien les économies que procure l’instauration de mesures d’économies d’énergie. Enfin, le guide pourrait servir de base pour une éventuelle certification environnementale spécifique aux établissements de camping.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Florence Samsonfr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.5/ca/*
dc.subjectCampingfr
dc.subjectTourismefr
dc.subjectDéveloppement durablefr
dc.subjectGuide de pratiquesfr
dc.subjectGuide de gestionfr
dc.subjectOutilfr
dc.subjectÉcotourismefr
dc.subjectTourisme durablefr
dc.titleGuide des pratiques durables pour les exploitants de terrain de camping du Québecfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Florence Samson
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Florence Samson