Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]
dc.contributor.authorBoily, Paul
dc.date.accessioned2018-04-26T18:16:02Z
dc.date.available2018-04-26T18:16:02Z
dc.date.created1974
dc.date.issued1974
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/12141
dc.description.abstractAu terme de ce travail, nous voulons reprendre trois idées maîtresses qui constituent en quelque sorte les grandes articulations de notre propos: l'Église est un "peuple-à-message"; l'évangélisation est une communication; le lieu privilégié de l'évangélisation: la place publique. L'Église nous est apparue comme un peuple-à-message. Et si elle déploie toutes ses énergies à proposer cette Bonne Nouvelle à l'homme de tous les temps et de tous les lieux, c'est qu'elle est convaincue que ce message le concerne au plus haut point: si la proclamation du message est pour l'Église une question de vie ou de mort, l'accueil ou le refus du message sont eux-aussi question de vie ou de mort pour ceux à qui il est proposé. Encore faut-il cependant que le message ait été bien communiqué. Et évangéliser, c'est bien communiquer le message. L'Évangélisation est réussie lorsque les hommes ont bien reçu le message. Alors que la foi se situe au niveau de la grâce et de l'adhésion personnelle, l'évangélisation se situe au niveau de la communication, de la proposition du message auquel l'Église invite à adhérer étant elle-même en état de constante séduction.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Paul Boily
dc.titleÉvangélisation et communication
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineÉtudes du religieux contemporain
tme.degree.grantorFaculté de théologie et d'études religieuses
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record