Show simple document record

dc.contributor.advisorTremblay, André-Marie
dc.contributor.advisorSénéchal, David
dc.contributor.authorVerret, Simonfr
dc.date.accessioned2018-04-12T13:09:50Z
dc.date.available2018-04-12T13:09:50Z
dc.date.created2018fr
dc.date.issued2018-04-12
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/12097
dc.description.abstractDepuis leur découverte, les ondes de densité occupent une place de plus en plus importante dans notre compréhension de la supraconductivité à haute température critique. Leur rôle demeure toutefois incertain pour plusieurs observations expérimentales. L'objectif de cette thèse est de déterminer si les ondes de densité peuvent expliquer certaines de ces observations. Ces dernières incluent (i) le gap partiel (pseudogap) mesuré dans la densité d'états, (ii) les sous-structures du gap supraconducteur observées dans les coeurs de vortex, et (iii) l'augmentation rapide de p à 1 + p dans les mesures du nombre de Hall au dopage p*. Huit modèles phénoménologiques de type champ-moyen sont présentés pour étudier ces phénomènes. Les résultats indiquent que l'approximation du champ moyen pour les ondes de densité observées dans les cuprates ne peut pas expliquer le gap partiel dans la densité d'états, mais elle fournit une bonne explication des sous-structures du gap supraconducteur. Pour reproduire l'augmentation rapide du nombre de Hall, la démarche proposée par Storey est suivie avec les modèles phénoménologiques d'antiferromagnétisme, d'antiferromagnétisme spiral et la théorie Yang-Rice-Zhang. En comparant ces trois modèles à un modèle d'onde de densité de spin incommensurable colinéaire, on identifie le point commun qui fait leur force: ils séparent la dispersion du modèle à une bande des cuprates en deux nouvelles bandes. Pour mettre ces modèles à l'épreuve, leur prédictions pour la chaleur spécifique et l'effet Seebeck sont obtenues afin de les comparer une éventuelle mesure expérimentale dans les même conditions que pour le nombre de Hall.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Simon Verretfr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.5/ca/*
dc.subjectSupraconductivitéfr
dc.subjectCupratesfr
dc.subjectAntiferromagnétismefr
dc.subjectEffet Hallfr
dc.subjectEffet Seebeckfr
dc.subjectGap supraconducteurfr
dc.subjectChaleur spécifiquefr
dc.subjectModèles phénoménologiquesfr
dc.titleRôle des ondes de densité dans les modèles théoriques pour cuprates supraconducteursfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePhysiquefr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Simon Verret
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Simon Verret