Show simple document record

dc.contributor.advisorLecomte, Roger
dc.contributor.authorCadorette, Jules
dc.date.accessioned2018-04-06T20:02:55Z
dc.date.available2018-04-06T20:02:55Z
dc.date.created1994
dc.date.issued1994
dc.identifier.isbn0612094510
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/12057
dc.description.abstractLa résolution spatiale insuffisante des systèmes d'imagerie actuels contraint le plus souvent le chercheur à se tourner vers les méthodes conventionnelles de dissection et de comptage pour les études de biodistribution de produits radiopharmaceutiques sur le modèle animal. La tomographie par émission de positrons (TEP) permet, en principe, de telles analyses, mais la précision nécessaire chez les petits animaux de laboratoire (e.g.rats) ne peut être obtenue que si la caméra TEP atteint la limite théorique de résolution spatiale ( ~2 mm). Grâce à une nouvelle technologie de détection basée sur des photodiodes à avalanche (PDA), la caméra TEP de l'Université de Sherbrooke atteint une résolution volumique isotrope au moins 2.5 fois supérieure aux autres caméras de haute résolution et produit des images libres de distorsions. Grâce à une architecture hautement parallèle, son système de détection ne requiert pas de procédures complexes de décodage des signaux, ce qui réduit considérablement le temps mort et l'empilement des signaux. Toutefois, l'usage d'un grand nombre de petites unités de détection aux caractéristiques distinctes impose de nombreuses contraintes, dont un réglage individuel de chaque détecteur et le traitement initial adapté des signaux sur deux niveaux. La capacité d'une caméra tomographique à reproduire fidèlement la distribution d'activité dans le sujet dépend, en tout premier lieu, de l'étalonnage adéquat des différentes unités qui la composent et d'un contrôle de qualité rigoureux des détecteurs et de l'électronique. Les nombreux paramètres d'opération souvent interdépendants des PDA et le grand nombre de voies rendent ces procédures complexes et laborieuses. Une technique séquentielle d'analyse multiparamétrique a été mise au point et appliquée à l'ensemble des voies de détection pour conférer au système le caractère homogène requis. Des algorithmes de contrôle et de vérification ont été développés pour assurer l'efficacité et la stabilité du système sur de longues périodes. La mise au point de procédures complémentaires d'uniformisation des signaux a permis l'acquisition de données multispectrales, un raffinement à la fine pointe de la recherche en TEP. Cette étude décrit l'architecture, la gestion des contrôles ainsi que le concept système qui régissent les performances de la caméra TEP animale de l'Université de Sherbrooke.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Jules Cadorette
dc.titleÉtude des paramètres de contrôle d'un système de détection basé sur des détecteurs à photodiode à avalanche : application à la tomographie par émission de positrons à haute résolution spatiale
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineSciences des radiations et imagerie biomédicale
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santé
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record