Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]
dc.contributor.authorAlarie, Romain
dc.date.accessioned2018-04-06T20:02:50Z
dc.date.available2018-04-06T20:02:50Z
dc.date.created1992
dc.date.issued1992
dc.identifier.isbn031585006X
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/12054
dc.description.abstractLa sélectivité envers leur tissu cible est la caractéristique première que doivent posséder les agents utilisés pour la détection ou le traitement de tumeurs solides. Nous avons évalué la capacité de trois types de protéines (immunoglobulines G polyclonales (PIgG), albumine, et lipoprotéines de faible densité (LDL)) à détecter in vivo des tumeurs inoculées à des souris et à des rats (tumeur EMT-6/souris BALB/c, tumeur MAC/rat Fischer). Les PIgG ne sont pas dirigés contre un antigène spécifique des cellules tumorales que nous avons utilisées. Nous avons également employé les PIgG et l'albumine comme porteur d'une phtalocyanine de zinc (ZnPc), photosensibilisateur de deuxième génération très prometteur dans le cadre de la thérapie photodynamique de certaines tumeurs. Le ZnPc était lié de façon covalente aux protéines, soit directement, soit par l'intermédiaire d'un polymère biologique (dextran ou polylysine). Les différents produits, marqués à l’iode-125, à l’iode-131, ou au technetium-99m, ont été injectés dans la veine caudale des animaux. A différents temps après injection, la distribution de la radioactivité a été évaluée par scintigraphie gamma des animaux entiers ou par dissection des animaux et comptage de l'activité dans différents tissus. Les pourcentages maximaux des doses injectées des protéines marquées, par gramme de tumeur (% DI/gtumeur) sont d'environ: 23 pour les PIgG, 9 pour l'albumine, et 5 pour les LDL. Les rapports entre l'activité dans la tumeur et l'activité moyenne dans les tissus non-tumoraux atteignent: 10 pour les PIgG, 5 pour l'albumine, et 3 pour les LDL. Dans le cas des photoconjugués, les % DI/gtumeur maximaux sont d'environ: 5 pour l'albumine-ZnPc et les PIgG-ZnPc, et 3 pour les PIgG-dextran-ZnPc et les PIgG-polylysine- ZnPc. Ces résultats montrent la sélectivité tumorale des PIgG et suggèrent que ces protéines pourraient jouer un rôle dans l'approche photodynamique du traitement de tumeurs.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Romain Alarie
dc.titleUtilisation de vecteurs protéiques pour l'imagerie et le traitement de tumeurs
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineSciences des radiations et imagerie biomédicale
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santé
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record