Show simple document record

dc.contributor.advisorOlivier, Marc-J.
dc.contributor.authorLacoste, Christianfr
dc.date.accessioned2018-03-22T14:25:30Z
dc.date.available2018-03-22T14:25:30Z
dc.date.created2018fr
dc.date.issued2018-03-22
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/11961
dc.description.abstractLes adeptes des activités de plein air, de chasse et de pêche ont accès à près de 645 pourvoiries au Québec, dont 341 sont membres de la Fédération des pourvoiries du Québec. La plupart d’entre elles sont situées dans des territoires non organisés et ne sont donc pas desservies par un service de collecte des matières résiduelles. Celles qui sont localisées à plus de 100 km d’un grand site d’enfouissement technique ont l'autorisation d'opérer leur propre lieu d'enfouissement en territoire isolé, soit d'enterrer les ordures dans une fosse à proximité de la pourvoirie. Or, les standards environnementaux ont changé : depuis la refonte de la règlementation, les pourvoyeurs ne sont plus autorisés à incendier le contenu d’une fosse à déchets. À ce jour, la gestion des matières résiduelles des pourvoiries est un sujet très peu documenté, tant au niveau provincial que national. Cet essai passe en revue les différentes façons d’opérer la gestion des matières résiduelles des pourvoiries et explore les habitudes de développement durable, que ce soit la gestion des matières recyclables, des matières putrescibles, des résidus de construction, rénovation et démolition, des encombrants ou encore des résidus domestiques dangereux. Depuis 2016, quelques projets pilotes ont permis de recueillir des données sur les flux à gérer, notamment le projet impliquant un regroupement de pourvoiries du Saguenay. Ce projet pilote est bien documenté dans l’essai puisqu’il apporte les données les plus précises sur des pourvoiries de taille moyenne localisées dans un territoire non organisé. L’essai explore les scénarios alternatifs aux méthodes actuelles et passe en revue les facteurs à considérer pour implanter ou améliorer la gestion de chacune des filières de matières résiduelles, tant pour le déchet ultime que pour les matières recyclables. L’essai aborde différentes façons de composter les matières putrescibles, tout en proposant des solutions compatibles avec la proximité des ours. L’essai analyse trois façons distinctes d’opérer la gestion des matières résiduelles en pourvoirie, depuis l'enfouissement complet à l’intégration des options de détournement des recyclables et celles de mise en valeur des putrescibles. Les résultats de l’analyse confirment qu'il n'existe pas une, mais plusieurs options valables pour opérer la gestion des matières résiduelles et qu’il faut prioriser la réduction de l’enfouissement en déviant les matières recyclables et compostables plutôt que d'investir dans une collecte du déchet ultime. Les recommandations visent à optimiser le taux de détournement des matières recyclables et putrescibles, tout en tenant compte de la réalité territoriale et financière des pourvoyeurs.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Christian Lacostefr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectPourvoiriesfr
dc.subjectPourvoyeursfr
dc.subjectChassefr
dc.subjectPêchefr
dc.subjectMatières résiduellesfr
dc.subjectMatières recyclablesfr
dc.subjectMatières organiquesfr
dc.subjectRecyclagefr
dc.subjectCompostagefr
dc.subjectDéchets ultimesfr
dc.subjectDétournementfr
dc.titleScénarios appliqués d’optimisation de la gestion des matières résiduelles en pourvoiriesfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Christian Lacoste
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Christian Lacoste