Show simple document record

dc.contributor.advisorOlivier, Marc-J.
dc.contributor.authorLabelle, Valériefr
dc.date.accessioned2018-02-15T14:35:36Z
dc.date.available2018-02-15T14:35:36Z
dc.date.created2018fr
dc.date.issued2018-02-15
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/11892
dc.description.abstractL’objectif principal de cet essai est d’élaborer un outil d’aide à la décision pour les microbrasseurs québécois et les gestionnaires en environnement afin de les outiller pour choisir la méthode de mise en valeur des drêches la plus adéquate selon leur situation géographique. Cet outil d’aide à la décision se traduit par un ensemble de schémas décisionnels spécifiques à chacune des régions administratives où des microbrasseries sont présentes. Il repose aussi sur une évaluation multicritère de neuf méthodes distinctes de mise en valeur basée sur les trois sphères du développement durable, soit la sphère environnementale, la sphère sociale et la sphère technicoéconomique. Actuellement, le nombre de microbrasseries est en augmentation au Québec, et la quantité de drêches générées aussi. La méthode traditionnelle de mise en valeur, soit l’utilisation des drêches en alimentation animale, ne suffit plus à gérer l’ensemble de l’offre. En plus, le gouvernement québécois désire bannir des lieux d’enfouissement toutes matières organiques d’ici 2020. Il faut ainsi trouver d’autres voies de mise en valeur pour ce sous-produit de l’industrie brassicole. Cet essai fait une revue de littérature de différentes méthodes de mise en valeur des drêches et dresse un portrait géographique des microbrasseries et des entreprises à potentiel de mise en valeur sur le territoire du Québec. Une analyse multicritère permet de prioriser parmi les neuf méthodes retenues selon de nombreux critères qui s’inscrivent dans le cadre du développement durable. Les résultats ont montré que l’utilisation des drêches en alimentation animale demeure la méthode à privilégier ainsi que leur utilisation comme substrat pour la production de champignons. L’intégration des drêches en alimentation humaine, leur épandage dans les champs et leur combustion dans une chaudière à biomasse sont ensuite à prioriser suivi de la production de bioéthanol, de biogaz, de compost et de charbon à partir de drêches. Les informations tirées du portrait géographique et de l’analyse multicritère sont intégrées dans des schémas décisionnels d’utilisation simple. Néanmoins, pour favoriser une mise en valeur des drêches par les différentes méthodes proposées, il est recommandé à la gouvernance de poursuivre ou de rouvrir divers programmes d’aide financière, car les entreprises à potentiel de mise en valeur devront modifier leur installation pour pouvoir traiter l’ensemble des drêches générées, ce qui entraînera des coûts importants. D’autres recommandations sont également proposées aux microbrasseurs et aux entreprises. Celles-ci s’orientent vers une participation active et un développement de marchés.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Valérie Labellefr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectDrêchesfr
dc.subjectMicrobrasseriefr
dc.subjectMise en valeurfr
dc.subjectMatière organiquefr
dc.subjectBrassicolefr
dc.subjectProduction de bièrefr
dc.subjectValorisationfr
dc.subjectTechnologiefr
dc.subjectMéthodefr
dc.subjectQuébecfr
dc.titleMise en valeur des drêches de microbrasserie et outil d'aide à la décision pour les spécialistes en environnementfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Valérie Labelle
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Valérie Labelle