Show simple document record

dc.contributor.advisorLacroix, Marcelfr
dc.contributor.authorGosselin, Louisfr
dc.date.accessioned2014-05-14T16:34:35Z
dc.date.available2014-05-14T16:34:35Z
dc.date.created2001fr
dc.date.issued2001fr
dc.identifier.isbn0612805921fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/1187
dc.description.abstractDans les fours à arc électrique (FAE) servant à la production du fer et de l'acier, les pertes de chaleurs aux parois refroidissent le liquide dans cette région, entraînant même la solidification du matériau. On appelle"banc" la zone constituée par le métal solidifié. L'intérêt de cette couche solide est qu'elle diminue l'agression des parois par le métal liquide. Cependant, une couche trop épaisse n'est pas profitable, puisqu'elle diminue alors le volume disponible pour procéder au raffinage. La formation du banc solide en fonction de l'apport énergétique au système représente donc un enjeu important. Cela constitue l'objet du présent mémoire. Comme il s'agit d'un premier pas vers une meilleure compréhension de la formation du banc dans les FAE, plusieurs hypothèses ont été faites pour arriver à un modèle mathématique relativement simple, bâti à partir des équations de conservation de l'énergie, de la quantité de mouvement et de la masse. Le problème en est un de changement de phase d'un matériau dans une cavité, en présence de convection naturelle."--Résumé abrégé par UMIfr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Louis Gosselinfr
dc.titleAnalyse et modélisation de la formation d'un banc solide dans un bain de scorie liquidefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineGénie chimiquefr
tme.degree.grantorFaculté de géniefr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc. A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record