Show simple document record

dc.contributor.advisorMandeville, Lucie
dc.contributor.authorVilleneuve, Jean-Françoisfr
dc.date.accessioned2018-02-05T14:07:33Z
dc.date.available2018-02-05T14:07:33Z
dc.date.created2018fr
dc.date.issued2018-02-05
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/11858
dc.description.abstractParmi les études réalisées afin de mieux comprendre les facteurs influençant l’adoption de comportements de santé, certaines visent la conception de modèles (Ajzen, 1991; Bruchon-Scheitweitzer & Dantzer, 1994; Prochaska & DiClemente, 1982; Schwartzer, 1992) contribuant à l’agentivité, c’est-à-dire au pouvoir d’influencer intentionnellement son propre fonctionnement, les circonstances de sa vie et le cours de son existence (Bandura, 2006). Le premier objectif de la présente recherche est d’identifier les facteurs psychologiques influençant l’agentivité chez des femmes ayant un indice de masse corporelle correspondant au critère d’obésité (IMC > 30). Le deuxième objectif est de décrire les effets de ces facteurs psychologiques sur les quatre propriétés de l’agentivité telle que définie par Bandura (2006) : l’intentionnalité, la capacité de se projeter dans le futur, l’autoréactivité et l’autoréflexivité. Les participantes sont dix femmes québécoises ayant un indice de masse corporelle correspondant au critère d’obésité. Cette recherche exploratoire est de type qualitatif, les données sont recueillies à l’aide d’entretiens semi-dirigés et analysées par la méthode d’analyse thématique. Les résultats montrent que certains facteurs psychologiques influencent l’agentivité dans la gestion du poids. Ces facteurs sont regroupés en trois catégories: la valeur personnelle, la cohérence personnelle et le pouvoir personnel. Dans la catégorie de la valeur personnelle, la honte nuit à l’agentivité et l’acceptation de soi la favorise. Dans la catégorie de la cohérence personnelle, la non-intégrité nuit à l’agentivité et de l’intégrité la favorise. Dans la catégorie du pouvoir personnel, la toute-puissance nuit à l’agentivité et le réalisme la favorise. Bien que souhaité, le développement de l’agentivité dans la gestion du poids comporte certains pièges, tels que la honte, la non-intégrité et la toute-puissance. L’acceptation de soi, l’intégrité et le réalisme permettraient d’éviter ces pièges.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Jean-François Villeneuvefr
dc.subjectObésitéfr
dc.subjectGestion du poidsfr
dc.subjectAgentivitéfr
dc.subjectIntentionnalitéfr
dc.subjectCapacité de se projeter dans le futurfr
dc.subjectAutoréactivitéfr
dc.subjectAutoréflexivitéfr
dc.subjectValeur personnellefr
dc.subjectCohérence personnellefr
dc.subjectPouvoir personnelfr
dc.subjectRecherche qualitativefr
dc.titleLes facteurs psychologiques influençant l’agentivité chez des femmes ayant un indice de masse corporelle correspondant au critère d’obésitéfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePsychologiefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.nameD. Ps.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record