Show simple document record

dc.contributor.advisorTerradas, Miguel M.
dc.contributor.authorPaquette, Mélissafr
dc.date.accessioned2018-01-25T15:41:43Z
dc.date.available2018-01-25T15:41:43Z
dc.date.created2018fr
dc.date.issued2018-01-25
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/11835
dc.description.abstractLes enfants en situation de placement présentent plusieurs problématiques qui sont comparables à celles retrouvées chez une population clinique (Fernandez, 2008; Kjelsberg & Nygren, 2004). Leurs difficultés se manifestent principalement dans la sphère relationnelle en raison des traumas précoces qui ont caractérisés leurs premières interactions sociales (Lemay, 1979). En ce sens, il s’avère ardu pour ces enfants d’établir un lien de confiance avec une personne significative, alors que leurs premières figures de soins les ont négligés et abusés (Allen, 2005). L’intervention de réadaptation, qui implique nécessairement l’établissement d’une relation avec l’enfant, représente donc un défi de taille. Afin d’obtenir un portrait global de ces enfants, il convient d’évaluer leurs représentations internes, c’est-à-dire les représentations de soi et de l’autre qu’ils ont internalisées lors de relations passées et qui orientent leurs comportements sociaux actuels. Les représentations d’attachement et les relations d’objet sont deux concepts issus d’approches théoriques distinctes, qui concernent le développement de ces représentations internes. Chez l’enfant, le jeu permet d’évaluer ces représentations, tout en favorisant l’accès à de riches informations sur son fonctionnement (P. Kernberg, Chazan, & Normandin, 1997). Par ailleurs, le jeu de l’enfant peut être altéré par les expériences de négligence et de mauvais traitements (Cooper & Stagnitti, 2009). Ainsi, cette recherche visait à mesurer, à l’aide de deux situations de jeu, l’une structurée et l’autre non-structurée, les représentations internes chez les enfants ayant vécus des traumas relationnels précoces, ainsi qu’à décrire les caractéristiques observées dans leur jeu. Quinze enfants, âgés entre 6 et 11 ans, sous la protection de la jeunesse, ont participé à l’étude, de même que leur éducateur de suivi. Les enfants étaient hébergés dans deux services de réadaptation situés dans la banlieue de Montréal, soient une unité interne et un foyer de groupe externe. Les Histoires d’attachement à compléter (HAC; Bretherton, Oppenheim, Emde & the MacArthur Narrative Working Group, 2003), qui consistent en une tâche de jeu semi-structurée, ont d’abord été administrées aux enfants, afin de mesurer leurs représentations d’attachement. Ensuite, les enfants ont participé à une séance de jeu libre. Le Children’s Play Therapy Instrument (CPTI; P. Kernberg et al., 1997) a été employé pour analyser les séances de jeu libre dans l’objectif de mesurer la qualité des relations d’objet ainsi que les caractéristiques du jeu. Contrairement à ce qui était attendu, les résultats obtenus au HAC ont suggéré que ces enfants avaient des représentations soutenantes et non rejetantes de leurs figures parentales. Les relations d’objet tendaient à être plus immatures que matures, sans toutefois que cette différence n’ait atteint le seuil de signification statistique. Ainsi, la seule utilisation des HAC comme méthode d’évaluation des représentations internes chez les enfants en situation d’hébergement ayant vécu des traumas relationnels précoces nous semble risquée. Il apparait préférable de combiner cette méthode d’évaluation au jeu libre. En effet, les enfants qui ont participé à l’étude sont parvenus à utiliser le temps et le matériel mis à leur disposition pour jouer librement. En plus de permettre de mesurer les relations d’objet, les scénarios qu’ils ont élaborés semblaient refléter les expériences traumatiques qu’ils ont vécues.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Mélissa Paquettefr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.5/ca/*
dc.subjectReprésentations d'attachementfr
dc.subjectRelations d'objetfr
dc.subjectTraumas relationnels précocesfr
dc.subjectJeufr
dc.subjectEnfantfr
dc.titleReprésentations d'attachement, qualité des relations d'objet et jeu chez les enfants en situation de placementfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePsychologiefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.nameD. Ps.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Mélissa Paquette
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Mélissa Paquette