Show simple document record

dc.contributor.advisorDermine-Brullot, Sabrina
dc.contributor.authorGerardin, Lucilefr
dc.date.accessioned2018-01-25T15:28:02Z
dc.date.available2018-01-25T15:28:02Z
dc.date.created2018fr
dc.date.issued2018-01-25
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/11833
dc.description.abstractDans un contexte d’augmentation des flux touristiques, les aéroports ne peuvent échapper aux problématiques de développement durable. Porte d’entrée d’un territoire pour les flux nationaux ou internationaux, ces milieux tendent aujourd’hui à vouloir se démarquer sur le plan environnemental. L’aéroport international de Nouméa — La Tontouta rencontre un double défi : le premier est relatif au fonctionnement même de son activité aéroportuaire et le deuxième est le fait qu’il soit encré dans un milieu insulaire. La production de déchets fait partie d’une des pressions environnementales notables dans ces milieux. Dans les aéroports, les multiples acteurs et activités rendent problématique la gestion conjointe de la grande diversité des résidus générés. Les enjeux de sécurité et de sûreté sont également des contraintes à prendre en compte. Cette gestion est d’autant plus difficile dans les milieux insulaires, où l’enclavement et l’éloignement, le faible gisement et le manque de technologie freinent les avancées dans ce domaine. C’est pourquoi, conjointement au renouvellement du marché de gestion des déchets de l’aéroport, la direction a souhaité qu’un audit soit réalisé en amont. L’objectif de l’essai est donc de mettre en avant les enjeux relatifs à ce milieu afin de proposer des solutions d’optimisation de la gestion actuelle et des recommandations de mise en œuvre. Après une revue de littérature permettant d’appréhender les enjeux de la gestion des déchets dans les milieux aéroportuaires et insulaires, une phase de caractérisation a permis de quantifier le gisement présent sur l’aéroport et les modalités de gestion associées. Ceci a contribué à la mise en lumière de dysfonctionnements techniques du marché actuels, comme la présence de déchets dangereux dans les bacs de non dangereux. En plus de cela, il s’avère que la quasi-totalité des déchets générés est dédiée à l’enfouissement. Tenant compte des éléments relevés durant l’’état des lieux, des scenarii de gestion optimisée ont été proposés. Les principaux leviers d’actions relèvent : d’une diminution des transports associés aux collectes, d’un meilleur encadrement réglementaire avec l’instauration d’une gestion collective des déchets dangereux, et de la mise en place d’une mini-déchèterie permettant aux usagers de trier et de déposer certains déchets (ex. déchets soumis à la responsabilité élargie du producteur). Pour la mise en œuvre du nouveau marché, différents éléments relatifs à la constitution du dossier technique ont été proposés. Il est principalement question de définir un cahier des charges précis selon les problématiques constatées par l’audit, tout en laissant aux offreurs la possibilité d’être force de proposition dans les variantes présentées. L’accent a également été porté sur la nécessité d’anticiper les changements entraînés par ce nouveau marché auprès des usagers en ne négligeant pas la communication et la sensibilisation. Pour finir, des recommandations sur le suivi du marché ont été proposées afin de garantir une amélioration continue de la gestion des déchets sur la plateforme aéroportuaire. Au regard de l’étude, il apparaît toutefois qu’une amélioration significative de la gestion des déchets reste dépendante du fonctionnement et des débouchés des filières à l’échelle de l’île.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Lucile Gerardinfr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectDéchetsfr
dc.subjectMatières résiduellesfr
dc.subjectAéroportfr
dc.subjectInsularitéfr
dc.subjectAppel d'offresfr
dc.subjectNouvelle-Calédoniefr
dc.subjectDéveloppement durablefr
dc.subjectÎlefr
dc.titleAmélioration de la gestion des déchets dans les milieux aéroportuaires : outil pour le renouvellement du marché de l'aéroport international de Nouméa - La Tontoutafr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.grantotherUniversité de technologie de Troyesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Lucile Gerardin
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Lucile Gerardin