Show simple document record

dc.contributor.advisorCaron, Claude
dc.contributor.authorSage, Jessicafr
dc.date.accessioned2017-12-19T19:11:44Z
dc.date.available2017-12-19T19:11:44Z
dc.date.created2017fr
dc.date.issued2017-12-19
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/11599
dc.description.abstractLes jardins zoologiques évoluent dans une industrie touristique compétitive. Afin d’assurer leur pérennité, ils doivent offrir un produit qui satisfait les besoins et les attentes des clients dans le but de les fidéliser. Pour ce faire, ils peuvent utiliser des outils issus de la discipline de l’intelligence d’affaires et de l’intelligence géospatiale pour sonder les clients à propos de leur expérience lors de leur visite et sur la façon qu’ils se déplacent sur le site afin d’adapter leur produit aux comportements des clients. En plus de la fidélisation, les jardins zoologiques comptent beaucoup sur les dépenses que les clients effectuent sur le site pour augmenter leurs revenus. L’objectif principal de cette étude était de trouver les facteurs clés qui permettent d’améliorer la performance organisationnelle des jardins zoologiques de par une meilleure compréhension des enjeux sociocomportementaux et spatialisés des clients. Un autre objectif était d’évaluer si une méthode par détection des appareils mobiles des visiteurs d’un site touristique à ciel ouvert s’avérait efficace pour analyser leurs comportements spatiotemporels. Les variables du plaisir et du niveau de satisfaction ont été mesurées pour explorer leurs impacts sur la fidélisation de la clientèle d’un jardin zoologique. Les variables du plaisir et de la durée de la visite ont été mesurées pour explorer si elles avaient une influence sur le niveau de dépenses des visiteurs. Le site du Parc Safari dans la province de Québec a été utilisé comme terrain d’étude. En tout, 47 entrevues semi-structurés ont été effectuées lors de la saison estivale 2017. Afin d’étudier les déplacements des visiteurs, 7 capteurs de données WiFi ont été répartis sur le site pour détecter les signaux des appareils mobiles des visiteurs. Une approche qualitative a été utilisée pour analyser les résultats de l’étude. Nous avons découvert que les attractions qui offrent une belle proximité avec les animaux ou qui sont dédiées à l’amusement des enfants sont celles qui ont été mentionnées le plus souvent par les clients satisfaits et fidèles. La durée de la visite n’a pas semblée avoir d’influence sur le niveau de dépenses des clients. Les données géospatiales recueillies nous ont permis de mesurer l’achalandage des attractions et leurs heures de pointe, malgré les limitations observées de la méthode de collecte de données par détections d’appareils mobiles. Les résultats des entrevues et des capteurs WiFi nous ont permis de mieux comprendre les liens entre les variables apparaissant importants à prendre en compte pour favoriser une évolution positive des jardins zoologiques. De plus, la présente recherche fournit des recommandations pratiques pour les dirigeants de jardins zoologiques qui les aideront à améliorer leur performance organisationnelle.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Jessica Sagefr
dc.subjectJardin zoologiquefr
dc.subjectIntelligence d'affairesfr
dc.subjectPerformance organisationnellefr
dc.subjectIntelligence géospatialefr
dc.subjectCapteur WiFifr
dc.subjectFidélisationfr
dc.subjectDépenses visiteursfr
dc.titleAmélioration de la performance organisationnelle des jardins zoologiques : une approche par l'intelligence d'affairesfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineSystème d'information et méthodes quantitatives de gestionfr
tme.degree.grantorÉcole de gestionfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record