Show simple document record

dc.contributor.advisorAsselin, Roger
dc.contributor.authorSaint-Hilaire, Jean
dc.date.accessioned2017-11-02T18:47:09Z
dc.date.available2017-11-02T18:47:09Z
dc.date.created1972
dc.date.issued1972
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/11447
dc.description.abstractNotre recherche porte sur le temps de réaction. Le concept de temps de réaction est une des notions ayant été le plus fouillée en psychologie expérimentale (Piéron, 1914; 1922; 1925; llovland et Bradshaw, 1926; Jenkins, 1912; Jerison, 1959; etc.…). Apparue vers les années 1875, cette notion a été soumise à maintes recherches expérimentales. Alors que certains auteurs procèdent à des mesures de temps de réaction à des stimuli frappant différentes modalités sensorielles, Piéron, pour un, a travaillé sur les temps de réaction à des stimuli visuels. Il note ainsi (Piéron, 1914; 1922; 1925) que le temps de réaction au seuil à un stimulus visuel se situe entre 500 et 600 ms en moyenne.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Jean Saint-Hilaire
dc.titleEffets d'un contexte sonore et visuel distrayant sur une tache d'apprentissage simple et complexe
dc.typeThèse
tme.degree.disciplinePsychologie
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelDoctorat
tme.degree.nameD. Ps.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record