Show simple document record

dc.contributor.advisorGiguère, Richard
dc.contributor.authorFaure, Sylvie
dc.date.accessioned2017-11-02T18:47:06Z
dc.date.available2017-11-02T18:47:06Z
dc.date.created1992
dc.date.issued1992
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/11445
dc.description.abstractLe titre de cette thèse est en soi tout un programme qui, au terme de quatre ans de recherche, avouons-le d'entrée de jeu, est bien loin d'être épuisé. Tout au plus avons-nous la prétention de contribuer à un domaine de recherche qui, depuis quelques années, s'intéresse aux liens qui unissent le champ littéraire au champ politique. Comme le rappelaient plusieurs conférenciers en 1985, depuis les travaux de Jacques Dubois sur l'institution de la littérature, il y a une quinzaine d'années, des chercheurs universitaires se sont mis à scruter le « concept » d'institution littéraire. Si certains, comme Lucie Robert ou Denis Saint-Jacques, de l'université Laval, ont étudié la notion d'institution, d'autres, comme Maurice Lemire ou Joseph Melançon, également de Laval, se sont plutôt intéressés aux instances de consécration et de légitimation de la littérature. D'autres enfin, comme Jacques Miction ou Richard Giguère, de l'Université de Sherbrooke, se sont attachés à circonscrire le processus d'autonomisation de l'institution littéraire en examinant en particulier le rôle et la fonction de l'éditeur. Mais au fait, qu'est-ce que l'édition et qu'est-ce qu'un éditeur?
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Sylvie Faure
dc.titleLes Éditions Leméac (1957-1988) : une illustration du rapport entre l'état et l'édition
dc.typeThèse
tme.degree.disciplineLettres et littérature
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelDoctorat
tme.degree.namePh.D.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record