Show simple document record

dc.contributor.advisorMichon, Jacques
dc.contributor.authorLandry, François
dc.date.accessioned2017-11-02T18:45:24Z
dc.date.available2017-11-02T18:45:24Z
dc.date.created1995
dc.date.issued1995
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/11442
dc.description.abstractDepuis 1982, le Groupe de recherche sur l'édition littéraire au Québec (GRÉLQ), s'applique à approcher le phénomène littéraire en dégageant l'importance instrumentale que revêt l'instance éditoriale dans la diffusion de la littérature. Il se penche aussi sur le rôle joué par l'éditeur dans l'orientation esthétique et idéologique de la littérature québécoise, c'est-à-dire en impliquant, à part entière, l'instance éditoriale dans le processus institutionnel, cet ensemble complexe dont les interrelations influent sur la configuration et la régulation générale des productions culturelles. Les travaux théoriques des sociologues de la littérature, Pierre Bourdieu, Robert Escarpit, Jacques Dubois, Hans Robert Jauss, sur lesquels le GRÉLQ aura établi ses assises méthodologiques, ont rompu cet isolement dans lequel les études traditionnelles confinaient l'auteur, le rendant seul responsable de sa renommée ou de sa défaite vis-à-vis de la Beauté littéraire, comprise comme une entité intrinsèque et transcendantale. La réflexion sociologique, résistant à l'attraction mythologique, allait au contraire désacraliser l'idée de littérature et désormais démonter les arcanes de son mythe afin d'en comprendre l'efficace…
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© François Landry
dc.titleLa librairie Beauchemin, 1842-1940 : Genèse de la fonction éditoriale et nationalisation de la culture écrite
dc.typeThèse
tme.degree.disciplineLettres et littérature
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelDoctorat
tme.degree.namePh.D.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record