Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]
dc.contributor.authorHudon, Stéphane
dc.date.accessioned2017-11-02T18:31:58Z
dc.date.available2017-11-02T18:31:58Z
dc.date.created1995
dc.date.issued1995
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/11441
dc.description.abstractLe monde du travail des années quatre-vingt-dix subit de nombreuses mutations, et ce à un rythme surprenant. Cette nouvelle réalité vient modifier considérablement les besoins en main-d'oeuvre et les exigences des employeuses et des employeurs Québécois qui réclament de plus en plus une main-d'oeuvre mieux formée et plus performante, car la grande majorité des emplois disponibles exigent souvent un Diplôme d'Études Secondaires (D.E.S.) ou son équivalent. En outre, ce diplôme devient maintenant presque une assurance pour conserver un emploi puisque les changements technologiques rapides s'accompagnent de nombreuses modifications dans la tâche de travail qui se traduisent par autant d'apprentissages nouveaux et fréquents. Parallèlement, le taux de diplomation au secondaire connaît une décroissance certaine. La probabilité pour les jeunes d'obtenir un diplôme d'études de niveau secondaire est de moins en moins élevée; le taux surprenant de décrochage scolaire en est le principal responsable. Les jeunes éprouvent également de nombreuses difficultés à intégrer le marché de l'emploi et font régulièrement face à des périodes de chômage. Face à ces diverses situations, il est possible de se questionner sur le degré de préparation des jeunes à la vie de travail. Nous pouvons notamment nous demander s'ils ont une connaissance suffisante d'eux-mêmes et par rapport au marché du travail? S'ils évaluent bien ce qu'ils ont à offrir à une employeuse ou à un employeur, et s'ils estiment bien les possibilités qu'offre le marché du travail? De plus, nous pouvons nous interroger quant à savoir si de nouvelles stratégies éducatives permettraient aux élèves de développer ces connaissances? Enfin, nous nous demandons si l'accent ne devrait pas être mis, à l'intérieur de la formation de base de chaque jeune, sur le volet des aptitudes professionnelles, qui sont sans contredit une des caractéristiques essentielles à tout choix d'orientation scolaire et professionnelle.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Stéphane Hudon
dc.titleExpérimentation d'activités d'éducation à la carrière avec des élèves en Initiation à la technologie: effet sur l'estime de leurs aptitudes professionnelles
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineSciences de l'éducation
tme.degree.grantorFaculté d'éducation
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record