Show simple document record

dc.contributor.advisorChampoux, Yvanfr
dc.contributor.authorPatry, Benoitfr
dc.date.accessioned2014-05-14T16:34:23Z
dc.date.available2014-05-14T16:34:23Z
dc.date.created1998fr
dc.date.issued1998fr
dc.identifier.isbn0612677079fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/1142
dc.description.abstractLe but de cette recherche est de développer une technique permettant de hiérarchiser les différentes sources de bruit solidien d'un système mécanique. Pour y parvenir, trois étapes sont proposées. La première consiste à évaluer les mobilités acoustiques (fonctions de transfert entre une force injectée en un point d'une structure et la pression sonore résultante en un autre point), mais par une méthode de réciprocité. En excitant la structure avec une source sonore connue et en mesurant les vibrations causées par cette source, il est possible de retrouver la mobilité acoustique. La deuxième étape consiste à estimer les forces vibratoires injectées dans la structure via une méthode inverse. Plutôt que de mesurer les forces directement, ce sont les effets de celles-ci qui sont mesurées. Les fonctions de transfert entre les forces injectées et les accélérations vibratoires en différents points sont utilisées pour retrouver les forces. La troisième et dernière étape consiste à utiliser l'information trouvée aux deux étapes précédentes pour estimer la pression sonore résultant de chacune des forces. Ayant un estimé des forces injectées et connaissant la pression sonore produite par une force unitaire, il est alors possible d'estimer la pression sonore produite par chacune de ces forces. Des essais ont été effectués sur différentes structures (véhicule nautique, échangeur d'air et plaque) dans différents endroits (surtout en chambre semi-anéchoïque mais aussi quelques mesures à l'extérieur). La mise en oeuvre complète a été faite sur une demi-coque de motomarine en chambre semi-anéchoïque. Des forces lui ont été injectées à l'aide d'excitateurs électrodynamiques. Les pressions sonores résultantes ont été mesurées directement et à l'aide de la technique à l'étude dans le but de vérifier son efficacité. La technique donne de bons résultats, à condition que toutes les forces injectées dans la structure soient prises en compte dans la procédure.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Benoit Patryfr
dc.titleÉtude des chemins de propagation du bruit solidien à l'aide de la réciprocitéfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineGénie mécaniquefr
tme.degree.grantorFaculté de géniefr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc. A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record