Show simple document record

dc.contributor.advisorLafortune, François
dc.contributor.authorDesgagné-Wells, Annefr
dc.date.accessioned2017-10-17T13:41:45Z
dc.date.available2017-10-17T13:41:45Z
dc.date.created2017fr
dc.date.issued2017-10-17
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/11398
dc.description.abstractL’objectif de cet essai est de déterminer si l’intégration de certains principes de l’économie circulaire au secteur des transports permettrait de réduire les émissions de gaz à effet de serre qui lui sont associées dans le contexte des milieux urbains québécois. Ce nouveau paradigme innovant s’oppose au modèle traditionnel d’économie linéaire qui promeut la consommation à tout prix. La logique de circularité vise plutôt l’optimisation des ressources à toutes les étapes du cycle de vie d’un bien ou d’un service dans une perspective de développement durable. Sa mise en œuvre promet d’être un outil puissant en vue de ralentir l’épuisement des richesses naturelles et de lutter contre les changements climatiques. Ce dernier phénomène étant l’une des plus importantes problématiques auxquelles l’humanité sera confrontée au courant des prochaines décennies, il est impératif d’identifier ses plus grands contributeurs et de mettre en place des mesures d’atténuation de leurs rejets. Au Québec, depuis que la province effectue un inventaire annuel d’émissions de gaz à effet de serre, les transports arrivent toujours en tête de liste des secteurs émetteurs. De plus, malgré l’accroissement des services en transit public et le développement de la filière des véhicules électriques, les projections prédisent que ces mesures ne permettront pas d’atteindre les cibles de réduction des émissions provinciales. De cette manière, il convient d’envisager de nouvelles avenues pour réduire efficacement la quantité de gaz émis par les transports. Les résultats ont démontré que l’économie de la fonctionnalité et la consommation responsable, deux piliers fondamentaux de l’économie circulaire, permettraient d’enregistrer d’importantes réductions de rejets atmosphériques attribuables à la phase d’utilisation des véhicules. Effectivement, de nouvelles alternatives à l’auto solo reposant sur ces principes ont fait leur apparition dans le cocktail de transport urbain modifiant ainsi le rapport à la mobilité des usagers de la route. Parmi celles-ci, l’autopartage offre le meilleur potentiel de développement dans les grandes villes québécoises. Outre cette utilisation partagée de voitures, l’accentuation de l’offre de ridesourcing est recommandée ainsi que l’accroissement du taux d’occupation des véhicules grâce au covoiturage. On reconnaît, entre autres, l’importance du soutien gouvernemental et la mise en place d’incitatifs financiers comme mesures favorisant leur adoption par le public. Par ailleurs, cet essai permet de constater que toute transition vers des modes de déplacement intégrant davantage de circularité doit se faire en complémentarité avec le transit public et le transport actif. Ces derniers, étant faibles en émissions de gaz à effet de serre, doivent être priorisés par toutes mesures visant la réduction de la contribution du secteur des transports aux changements climatiques.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Anne Desgagné-Wellsfr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectÉconomie circulairefr
dc.subjectÉconomie de fonctionnalitéfr
dc.subjectConsommation collaborativefr
dc.subjectLutte aux changements climatiquesfr
dc.subjectTransportfr
dc.subjectMobilité alternativefr
dc.subjectAutopartagefr
dc.subjectRidesourcingfr
dc.subjectCovoituragefr
dc.subjectVélopartagefr
dc.titleLa lutte contre les changements climatiques par l'intégration de principes de l'économie circulaire dans le secteur des transports au Québecfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Anne Desgagné-Wells
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Anne Desgagné-Wells